Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CEDAR — Résultat en bref

Project ID: 223290
Financé au titre de: FP7-HEALTH

Évaluation de la prise de décision clinique

Une étude observationnelle a entrepris d'évaluer les aspects essentiels d'une prise de décision clinique (CDM, pour clinical decision making) pendant le traitement des patients souffrant de troubles mentaux graves. Ces travaux ont permis d'évaluer l'impact de la prise de décision clinique sur le comportement des patients et sur l'issue du traitement à court et à long terme.
Évaluation de la prise de décision clinique
La prise de décision clinique ou CDM se réfère aux décisions et mesures prises pendant le traitement d'un patient. La prise de décision effectuée lors de pathologies chroniques comme les troubles mentaux graves doit prendre en compte la gestion à long terme de la maladie et implique habituellement plus d'un soignant.

Pour évaluer la qualité de la prise de décision clinique dans de tels cas, le projet CEDAR («Clinical decision making and outcome in routine care for people with severe mental illness»), financé par l'UE, a d'abord développé des instruments capables de contrôler les éléments essentiels de celle-ci tant du point de vue du patient que de celui du personnel soignant puis mis en application ces outils afin d'analyser son impact sur le résultat du traitement.

Les partenaires de cette étude ont évalué le style de la CDM en axant leurs travaux sur les préférences de l'équipe concernant la participation dans le processus de décision (passive ou partagée ou active) et le besoin d'informations. L'instrument mesurant l'implication et la satisfaction (CDIS, pour CDM involvement and satisfaction) a ainsi mesuré le ressenti de ces deux paramètres dans les sessions actuelles de traitement. Enfin, la mesure de la prise de décision lors des soins quotidiens (CDRC, pour CDM in routine care) a permis d'évaluer certains aspects de la prise de décision clinique comme la teneur, le contexte et la mise en place. Ces instruments ont été adaptés pour quatre langues supplémentaires (autres que l'anglais) et l'étude a été menée dans six différents centres européens.

Les résultats montrent que certains types de CDM affectent sensiblement le résultat du traitement (prorata du nombre de patients dont les besoins ne sont pas satisfaits). Le style de prise de décision du personnel soignant constitue par conséquent la première cible pour de futures interventions, celles-ci porteront une attention toute particulière au glissement d'une implication partagée du patient vers une participation active du patient.

En précisant les relations entre la prise de décision clinique et le résultat du traitement, l'étude CEDAR a permis d'optimiser l'accès aux soins psychiatriques des citoyens européens.

Informations connexes