Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FISHSCAN — Résultat en bref

Project ID: 262323
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Norvège

Les poissons d'élevage mesurés à distance

Le secteur européen de l'aquaculture devrait bénéficier d'un système de caméra contrôlé à distance, capable de mesurer avec précision la taille des poissons dans les élevages en mer. Ce système servira à surveiller les poissons pour s'assurer qu'ils sont de la taille souhaitée et, dans le cas contraire, ajuster l'alimentation.
Les poissons d'élevage mesurés à distance
Le projet FISHSCAN, financé par l'UE, a mis au point un système d'une grande exactitude pour surveiller à distance le poids, la croissance et la répartition de la taille des poissons élevés dans des cages en mer. Les partenaires du projet ont réalisé et testé un prototype fonctionnel, et formé à son utilisation le personnel des PME.

Le système de FISHSCAN est plus exact que les systèmes actuels, aussi il réduira les erreurs dans l'estimation de la biomasse. En effet, les éleveurs dépendent de mesures correctes car la grande majorité des poissons élevés sont préparés avant la récolte. L'exactitude de l'estimation pourrait donc se traduire pour l'aquaculture européenne par des avantages économiques s'élevant jusqu'à 41 millions d'euros par an.

Les chercheurs se sont entretenus par téléphone avec des représentants clés du secteur de l'aquaculture, afin de déterminer les besoins des utilisateurs avant de concevoir le système FISHSCAN. Il s'agit principalement de la capacité, de l'alimentation en énergie et d'un certain niveau d'automatisation. D'autres facteurs importants cités sont le coût, la facilité d'emploi, la fiabilité, la sécurité pour l'utilisateur et l'environnement, et la conformité aux normes.

Les partenaires du projet ont aussi étudié si le comportement des poissons était modifié par un éclairage artificiel. Ils ont ainsi pu sélectionner un éclairage et des caméras qui n'interfèrent pas avec le comportement normal des poissons.

Ils ont intégré au prototype un éclairage et une électronique personnalisés, avec un module de contrôle pour les systèmes d'estimation de la biomasse. Les chercheurs ont aussi développé le logiciel d'estimation de la biomasse des poissons à partir des données obtenues par les caméras. La principale difficulté a été de compenser la réflectivité des poissons et leurs mouvements.

Le consortium a aussi conçu un boîtier solide permettant au système de fonctionner en mer. Le boîtier se compose d'unités immergées et d'unités placées au sommet, pour héberger le module de caméras, l'instrumentation et le nouveau logiciel. Le prototype a été testé avec succès et à grande échelle dans des élevages commerciaux de saumon, au large des côtes de Norvège.

Grâce au projet FISHSCAN, les éleveurs de poissons en Europe pourront évaluer avec exactitude leurs stocks de poissons de mer, donc améliorer la taille et la qualité. Ceci aura d'importants avantages financiers pour l'ensemble du secteur, et protégera l'environnement contre l'effet d'une suralimentation des poissons d'élevage.

Informations connexes

Mots-clés

Poissons d'élevage, aquaculture, répartition de taille, cage de mer, biomasse, surveillance à distance, aliments pour poissons