Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TESTPEP — Résultat en bref

Project ID: 243791
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Royaume-Uni

Un essai non destructif de soudure pour les canalisations en plastique

Le polyéthylène résiste mieux que les métaux aux produits chimiques et à la corrosion. Une nouvelle technique de test non destructive utilise les ultrasons pour vérifier aisément et à moindre coût les soudures des tuyaux, pendant la fabrication et l'installation, et même par la suite.
Un essai non destructif de soudure pour les canalisations en plastique
Le polyéthylène est léger, bénéficie d'une longue durée de vie prévisible, et résiste aux fuites: tous ces avantages réduisent le coût d'installation et de maintenance des canalisations, ainsi que les risques pour l'environnement. Jusqu'ici, la vérification des canalisations de tuyaux en polyéthylène exigeait de retirer la partie soudée pour la soumettre à une inspection visuelle ou à des tests mécaniques.

Le projet TESTPEP, financé par l'UE, a mis au point un système d'évaluation non destructive, automatisé et basé sur la commande de phase d'ultrasons. Il permet l'analyse volumétrique des soudures dans les canalisations en polyéthylène, pendant la production comme après. L'équipe a optimisé tous les principaux composants du système et caractérisé la propagation des ultrasons pour les tuyaux de polyéthylène à haute ou moyenne densité.

Ils ont ensuite conçu des procédures pour introduire des défauts planaires et des particules, dans les embouts à souder et dans les soudures par électrofusion. Les chercheurs ont ensuite conçu des tuyaux présentant plusieurs défauts, afin de développer les procédures d'inspection et les critères d'acceptation des défauts, en fonction des performances mécaniques à court et long terme.

Ils ont conçu et fabriqué de nouvelles sondes à commande de phase, ainsi que divers porte-sonde et systèmes de fixation pour le scanner modulaire, capable d'inspecter des canalisations en polyéthylène de 180 à 710 mm de diamètre.

Un logiciel analyse les données d'inspection, génère une carte de la soudure et compare les résultats avec les critères d'acceptation. Le prototype complet du système d'inspection a été évalué en laboratoire, pendant la fabrication et sur le site d'installation. Durant ces tests, il a détecté tous les principaux types de défauts intéressants pour le secteur européen des canalisations en plastique.

Le système d'évaluation non-destructive de TESTPEP répond à un besoin industriel critique, celui de disposer de critères standardisés pour la détection et l'acceptation des défauts. Le site web du projet propose diverses informations comme des brochures, des articles de magazines, des documents de conférence et des vidéos. Sa commercialisation réduira les fuites, les arrêts de service pour réparations et les risques de défaillance catastrophique pour l'environnement. En outre, il renforcera la confiance dans les canalisations en plastique, et donc la compétitivité de leurs fabricants.

Informations connexes

Mots-clés

Polyéthylène, test non-destructif, tuyau, soudure, commande de phase, ultrasonique, analyse volumétrique, critères d'acceptation des défauts, sonde, prototype