Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Optimiser l'intégration énergétique des processus

L'adoption des technologies éconergétiques par les industries constitue pour ces dernières la meilleure manière d'améliorer leur compétitivité. Afin de déterminer la capacité des technologies d'énergie à s'intégrer aux processus industriels existants, il est important de déterminer leur champ d'application correct et les conditions nécessaires à leur intégration optimale. C'est sur ces bases qu'un projet initié par la communauté européenne a développé une nouvelle méthodologie améliorant l'intégration de ces technologies dans les processus.

Énergie

De nos jours, les industries sont de plus en plus à la recherche de nouvelles méthodes pour améliorer l'efficacité de leurs processus et en même temps réduire leurs frais opérationnels. De plus, les réglementations internationales imposent plus que jamais des contraintes environnementales strictes sur les émissions industrielles. Une plus grande intégration des technologies éconergétiques dans les processus industriels constitue une solution intégrée prenant en compte tous ces aspects. La complexité de chaque processus industriel rend extrêmement complexes les conditions de sélection d'une technologie éconergétique appropriée et son intégration optimisée. Par conséquent, déterminer si la technologie la plus adaptée du point de vue énergétique peut s'intégrer aux processus existants représente une tâche d'une extrême difficulté. Afin de permettre l'introduction réussie des technologies éconergétiques dans les processus industriels, les partenaires de ce projet se sont principalement attachés à déterminer le champ d'application adéquat de certaines technologies spécifiques parmi lesquelles les pompes à chaleur, les échangeurs thermiques et bien d'autres. En tenant compte des études réalisées sur les contraintes des processus et le champ d'application des technologies, ils ont combiné des critères et des méthodes d'optimisation, comme le minimum d'énergie ou le coût minimum et des codes informatiques. En résultat, ils ont obtenu un ensemble d'améliorations (avant-plan) applicables aux logiciels existants (arrière-plan). Ces derniers peuvent servir d'outil d'ingénierie des procédés dans le domaine de l'utilisation rationnelle de l'énergie. Ils constituent une solution d'installation basée sur des codes logiciels performants qui tire profit des connaissances de pointe dans le domaine des technologies éconergétiques. Les algorithmes donnent satisfaction même dans les cas extrêmes nécessitant la prise en compte d'un grand nombre de contraintes définies et l'insertion de plusieurs technologies dans un processus complexe. L'utilisation de cette méthodologie créatrice de valeur ajoutée devrait dynamiser l'exploitation industrielle tout en réduisant la facture énergétique et les émissions de déchets dangereux.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application