Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Que regardez-vous?

Lorsqu'un conducteur négocie un tournant, il regarde certains points de la route pour tourner le volant. Un groupe de chercheurs allemands a conduit des tests pour étudier avec soin les mouvements des yeux de conducteurs, élucidant les détails des stratégies qu'ils utilisent i...

Lorsqu'un conducteur négocie un tournant, il regarde certains points de la route pour tourner le volant. Un groupe de chercheurs allemands a conduit des tests pour étudier avec soin les mouvements des yeux de conducteurs, élucidant les détails des stratégies qu'ils utilisent instinctivement en fonction du type de virage. À terme, cette étude pourrait aboutir à un système d'alerte pour rendre la conduite plus sûre sur des routes sinueuses. Ces résultats ont été publiés dans la revue Journal of Vision par les membres du projet de recherche DRIVSCO («Learning to emulate perception action cycles in a driving school scenario»). DRIVSCO a reçu 2,37 millions d'euros au titre du domaine thématique «Technologies de la société de l'information» du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE. Dans un virage, les conducteurs ont tendance à regarder un point spécifique sur les marques au sol, appelé le point de tangence: c'est le point le plus interne du marquage de la voie (ou de la limite entre la route et le bas-côté, dans le cas d'une voie unique). D'autres scientifiques avaient déjà étudié les mouvements oculaires des conducteurs dans un environnement virtuel. Cette fois-ci, l'équipe du Dr Farid Kandil, du département de psychologie de l'université de Münster, en Allemagne, a mené un test de conduite sur une vraie route. Six conducteurs non professionnels bien qu'expérimentés (dont le Dr Kandil lui-même) ont conduit un parcours comportant plusieurs tournants virant à gauche et à droite sur une route dans la campagne allemande. Les auteurs ont classé les virages selon leur angle de courbure. Les participants ont conduit 5 fois chacun des trois parcours; au total, les chercheurs ont enregistré 648 virages. Les expériences ont été menées sur une route d'Europe continentale (conduite à droite), mais les chercheurs pensent que ces résultats pourraient également être utilisés pour prédire les stratégies de conduite à gauche, sur les routes britanniques par exemple. Les conducteurs portaient des détecteurs de mouvements oculaires très légers et le véhicule avait été adapté aux besoins de l'étude. Deux ordinateurs et des caméras y avaient été ajoutés. Grâce à cet équipement, l'équipe a pu enregistrer les mouvements oculaires des conducteurs ainsi que la position de la voiture sur la rue et ses coordonnées GPS, les autres voitures et obstacles sur le chemin, l'angle du volant et les courbes de la route. Enfin, les chercheurs ont associé les images provenant des caméras aux données relatives aux véhicules et à la direction du regard afin de comprendre la stratégie que les conducteurs adoptaient instinctivement pour maintenir la voiture dans sa voie. L'équipe a découvert que les conducteurs prenaient le point de tangence comme repère dans plus de la moitié des cas, mais le type de virage a son importance. Pour des virages serrés à droite, le point de tangence servait de repère dans 80% des cas. En général, le point de tangence est davantage utilisé pour les virages à droite, car il est plus difficile d'anticiper la route que pour les virages à gauche. En outre, il sert davantage en entrée de courbe qu'en sortie. Ensemble, ces données montrent que plus le virage est fermé, plus le conducteur se réfère au point de tangence. Les auteurs de l'étude planifient déjà comment utiliser ces résultats pour renforcer la sécurité routière; ils préparent d'autres expériences avec un système d'alerte prototype. «Le système que nous préparons appréciera le tournant qui approche et extraira de sa mémoire les mouvements oculaires que devrait faire le conducteur dans ce cas», explique Kandil. «S'ils ne correspondent pas aux mouvements oculaires réels du conducteur, le système supposera que le conducteur n'a pas vu le virage, et le préviendra.»

Pays

Allemagne

Articles connexes