Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une étude se penche sur les habitudes coopératives des enfants et des chimpanzés

Les chercheurs ont remarqué depuis longtemps la connexion entre l'homme et le chimpanzé, notamment les critères cognitifs nécessaires aux chimpanzés pour collaborer comme l'homme. Mais une nouvelle étude européenne a découvert que le concept de coopération est quelque peu diff...

Les chercheurs ont remarqué depuis longtemps la connexion entre l'homme et le chimpanzé, notamment les critères cognitifs nécessaires aux chimpanzés pour collaborer comme l'homme. Mais une nouvelle étude européenne a découvert que le concept de coopération est quelque peu différent entre l'homme et le chimpanzé. Les résultats ont été publiés dans la revue Current Biology. Des scientifiques de l'institut Max Planck (MPI) d'anthropologie évolutionnaire de Leipzig, en Allemagne, et du MPI de psycholinguistique de Nijmegen, aux Pays-Bas ont observé comment les enfants préfèrent collaborer pour résoudre un puzzle plutôt que de le faire tout seul. Mais les chimpanzés, eux, ne présentaient aucune préférence. Pour les besoins de l'étude, les chercheurs ont évalué des petits Allemands de trois ans et des chimpanzés en semi-liberté; les enfants et les chimpanzés pouvaient choisir entre deux approches de résolutions de problèmes; collaborative ou non-collaborative. La collaboration est ce qui relie les personnes; les sociétés humaines se sont développées sur cette base. Dès leur plus jeune âge, les enfants reconnaissent le besoin de l'aide et la sollicitent, font des accords sur la manière de procéder et de reconnaître le rôle de leur compagnons pour garantir leur succès. Tandis que les chimpanzés sont également coopératifs, travaillent ensemble pour surveiller leur frontière ou chassent ensemble, ils sont moins motivés pour coopérer dans d'autres tâches. «La préférence de faire les choses avec autrui au lieu de le faire seul différencie l'homme de ses proches cousins primates», explique Daniel Haun du MPI pour l'anthropologie évolutionnaire et le MPI pour la psycholinguistique. «Nous nous attendions à trouver des différences entre la coopération des chimpanzés et de l'homme, car l'homme coopère dans une variété de contextes et dans des formes plus complexes par rapport aux chimpanzés.» Dans cette étude, les chercheurs ont présenté aux enfants allemands et aux chimpanzés vivant dans un sanctuaire en République du Congo de réaliser une tâche qu'ils pouvaient faire seuls ou avec un partenaire. D'une part, ils pouvaient tirer sur les deux bouts d'une corde pour recevoir une récompense sous forme de nourriture ou d'autre part, ils pouvaient tirer sur un bout de la corde avec un compagnon qui tire sur l'autre. L'équipe a réalisé une étude contrôlée pour garantir qu'il y avait des mesures évidentes de récompense pour les enfants ou les chimpanzés de choisir l'une ou l'autre stratégie. «Dans une situation contrôlée, les enfants ont montré une préférence à coopérer; mais ce n'était pas le cas des chimpanzés», commente le Dr Haun. Les résultats montrent que les enfants ont coopéré à plus de 78%, tandis que les chimpanzés ont coopéré à 58%. Les données indiquent que les enfants ont activement choisi de coopérer, tandis que les chimpanzés semblent choisir de manière aléatoire. «Nos résultats montrent que les différences comportementales entre hommes et autres espèces devraient être enracinés dans de petites différences motivationnelles», explique le Dr Haun. Selon l'équipe, les futurs travaux devraient comparer la motivation coopérative entre espèces de primates dans un effort pour reconstruire l'histoire évolutionnaire de la caractéristique. «Il serait intéressant de voir si d'autres primates coopératifs, ou autres proches parents comme les bonobos, auraient des motivations prosociales relativement proches des nôtres», commente l'auteur principale Yvonne Rekers du MPI pour l'anthropologie évolutionnaire.Pour de plus amples informations, consulter: MPI for Evolutionary Anthropology: http://www.eva.mpg.de/ Revue Current Biology: http://www.cell.com/current-biology/

Pays

Allemagne