Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Mise en place d'une partenariat avec la Chine

La Commission européenne a adopté une communication exposant dans les grandes lignes les buts et objectifs d'un nouveau partenariat entre la Chine et l'Europe. Cette communication fait suite à celle de 1995 sur une politique à long terme des relations entre la Chine et l'Europ...
La Commission européenne a adopté une communication exposant dans les grandes lignes les buts et objectifs d'un nouveau partenariat entre la Chine et l'Europe. Cette communication fait suite à celle de 1995 sur une politique à long terme des relations entre la Chine et l'Europe. La présente communication a pour but de développer les fondations analytiques de la politique de 1995, dont de nombreuses initiatives sont déjà bien avancées, et d'intensifier et de mettre à jour la stratégie tenant compte d'événements importants récents.

La communication tente de poser les bases d'un partenariat, basé sur un ensemble d'activités spécifiques orientées sur l'action. Le nouveau partenariat UE-Chine visera donc à:

- aider la Chine à occuper une place plus importante dans la communauté internationale par une intensification du dialogue politique
- soutenir la transition de la Chine vers une société ouverte basée sur l'autorité de la loi et le respect des droits de l'homme
- poursuivre l'intégration de la Chine dans l'économie mondiale en la faisant participer plus pleinement au système d'échanges commerciaux mondiaux et en soutenant le processus de réforme économique et social
- étendre le financement européen pour fournir les moyens financiers nécessaires à la mise en oeuvre d'une politique concernant les relations avec la Chine
- faire connaître l'Union européenne en Chine.

L'UE espère en particulier développer et étendre l'éventail d'activités de coopération dans des domaines tels que l'industrie, la formation, l'énergie et l'environnement. Dans le domaine de la science et de la technologie, la Commission propose que la coopération scientifique et technologique soit utilisée pour consolider la position des entreprises européennes en Chine, ainsi que pour soutenir le développement économique de la Chine. Les domaines de coopération pourraient inclure l'agriculture, les technologies de l'information et des communications, la biotechnologie, les sciences des matériaux, les transports, l'énergie, l'environnement et les ressources naturelles. La Commission propose la négociation d'un accord de coopération spécifique en science et technologie entre l'UE et la Chine, et a récemment demandé l'autorisation du Conseil à cet effet. Les autres activités de coopération couvriraient le développement de partenariats et l'échange de jeunes scientifiques, de cadres et d'ingénieurs.

Informations connexes

Pays

  • Chine