Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Recherche sur le charbon et l'acier au titre du Cinquième programme-cadre

Le comité consultatif de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) a adopté une résolution sur une augmentation de la mise en oeuvre de la recherche sur les secteurs du charbon et de l'acier dans le futur Cinquième programme-cadre. Les principaux éléments de la ...
Le comité consultatif de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) a adopté une résolution sur une augmentation de la mise en oeuvre de la recherche sur les secteurs du charbon et de l'acier dans le futur Cinquième programme-cadre. Les principaux éléments de la résolution soulignent la nécessité de préserver un instrument de recherche efficace dans ces domaines, en particulier à la lumière des études indépendantes sur les résultats de la recherche technique et sociale de la CECA, qui ont été très positives et ont révélé une rentabilité considérable.

La résolution rappelle également l'importance d'ensemble des secteurs du charbon et de l'acier sur le plan des avantages économiques et des possibilités d'emploi, en particulier à la lumière de l'élargissement de l'UE. La décision prise par le Conseil Industrie de laisser expirer le traité CECA en 2002, et la promesse des autorités politiques d'incorporer les intérêts de l'industrie du charbon et de l'acier, en particulier les intérêts de la recherche, dans la politique communautaire sont aussi soulevées dans ce contexte.

Le comité consultatif est de l'avis qu'il est désormais essentiel d'accorder des droits d'accès à égalité au Cinquième programme-cadre, en tenant compte de l'expérience acquise dans l'intégration des secteurs du charbon et de l'acier dans le Quatrième programme-cadre. Le comité consultatif recommande en outre que l'action clé concernant l'alimentation économique et efficace en énergie de l'Europe, sur le plan de l'amélioration de la prospection de l'extraction et de l'efficacité de production des secteurs énergétiques, ne soit pas limitée aux hydrocarbures, comme indiqué dans la position commune du Conseil adoptée le 12 février 1998, mais doit s'appliquer à tous les carburants fossiles.

Informations connexes