Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Projets MAST relatifs au forage océanique

Le programme communautaire de recherche Sciences et technologies marines (MAST) soutient actuellement une série de projets contribuant au renforcement de la participation européenne au forage océanique. Le forage est la seule méthode qui permet d'étudier comme il convient la s...
Le programme communautaire de recherche Sciences et technologies marines (MAST) soutient actuellement une série de projets contribuant au renforcement de la participation européenne au forage océanique. Le forage est la seule méthode qui permet d'étudier comme il convient la surface et la couche sous la surface du plancher océanique, et il se peut qu'il donne une information susceptible d'avoir des conséquences considérables pour l'environnement et l'économie, concernant par exemple de nouvelles sources d'énergie ou une information sur les climats passés et futurs de l'Europe. Cette méthode demande toutefois des installations coûteuses, et l'UE souhaite favoriser la coopération dans ce domaine afin d'améliorer les capacités du forage océanique scientifique en Europe.

Les principaux projets en cours d'exécution sont les suivants:

- l'action concertée CORSAIRES (Coring Stable and Instable Realms in European Seas), établie en 1996. Cette action vise à faciliter l'accès des chercheurs européen aux moyens de forage, et possède un dimension importante d'éducation et de formation
- le projet ENAM II (European North Atlantic Margin) qui doit s'achever en 1999, porte sur la quantification et la modélisation des processus sédimentaires à grande échelle. L'ENAM a permis d'étudier de nouvelles structures sédimentaires sous-marines appelées tertres de vase au carbonate et récifs d'eau froide, et de faire le relevé d'un prisme sédimentaire d'eau profonde dans la baie de Biscaye

- Le système HYACE (Hydrate Autoclave Coring Equipment System), un projet technologique établi en 1997, a pour but de mettre au point et de tester le prototype d'un carottier à autoclave.

Dans le cadre des travaux de recherche exécutés dans ces projets, la découverte récente de formations étendues de récifs d'eau profonde au large de la côte sud-ouest d'Irlande indique que l'Europe possède peut-être les récifs coralliens d'eau froide les plus impressionnants du monde. Ces projets et leurs résultats ont été examinés à la conférence MAST qui s'est déroulée du 23 au 27 mai 1998, à Lisbonne.

Informations connexes