Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission est approuvée dans sa stratégie d'ouverture des marchés

Lors d'une récente réunion du Conseil, les ministres des affaires étrangères de l'UE ont approuvé un rapport sur la stratégie communautaire d'ouverture des marchés et salué les progrès réalisés par la Commission dans l'ouverture des marchés mondiaux aux exportateurs communauta...
Lors d'une récente réunion du Conseil, les ministres des affaires étrangères de l'UE ont approuvé un rapport sur la stratégie communautaire d'ouverture des marchés et salué les progrès réalisés par la Commission dans l'ouverture des marchés mondiaux aux exportateurs communautaires. La stratégie vise à accroître la participation des entreprises à l'effort d'identification des obstacles, existants ou nouveaux, entravant les échanges, et le rapport présente de nouvelles mesures en vue de renforcer et d'accélérer les procédures pour passer en revue, analyser et prendre action contre les entraves aux échanges.

La Commission a également l'intention de produire un ensemble de nouveaux rapports sur les différents types d'obstacles spécifiques tels que les droits de propriété intellectuelle, les normes et la certification, et les mesures d'investissement relatives au commerce. Elle préparera également des analyses géographiques pour discussion avec les Etats membres et améliorera et élargira l'accès à la base de données relative au commerce.

Une nouvelle section qui doit être ajoutée à cette base de données, intitulée "Exporter's Guide to Import Formalities", fournira aux exportateurs une information en ligne complète sur les formalités s'appliquant spécifiquement à la vente de leurs produits sur les principaux marchés étrangers. La couverture des rapports sectoriels et commerciaux et des informations sur les droits applicables est en voie d'être élargie. Le nombre d'obstacles spécifiques recensés est passé de 352, en 1996, à plus de 1 000.

Le rapport relève également un recours accru au règlement sur les obstacles au commerce par les entreprises, ce qui contraint la Commission à instruire toutes les plaintes formulées par les sociétés de l'UE dans le domaine des entraves aux échanges. L'UE fait appel aussi, de plus en plus, aux procédures de règlement des différends de l'OMC et à des initiatives bilatérales pour lutter contre les obstacles commerciaux à l'échelle mondiale.

La Commission organise également un séminaire sur les normes, essais et certification coréens, à Bruxelles, Belgique, le 2 juillet 1998. Cette réunion permettra aux entreprises intéressées par le marché coréen de discuter directement des régulations avec les experts coréens.

Informations connexes

Pays

  • Corée du Sud