Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Banque européenne d'investissement - rapport annuel 1997

La Banque européenne d'investissement (BEI), l'institution financière de l'Union européenne, a publié son rapport annuel pour 1997, qui donne une vue d'ensemble de ses activités durant l'année écoulée. La BEI a également produit deux publications séparées qui dressent le bilan...
La Banque européenne d'investissement (BEI), l'institution financière de l'Union européenne, a publié son rapport annuel pour 1997, qui donne une vue d'ensemble de ses activités durant l'année écoulée. La BEI a également produit deux publications séparées qui dressent le bilan de ses activités et de ses prêts au cours de ces quarante dernières années, afin de commémorer le 40ème anniversaire de sa fondation.

En 1997, la BEI a accordé des prêts pour un montant total de plus de 26 milliards d'ECU, par rapport à une somme de 23 milliards d'ECU l'année précédente. Pour financer ces prêts, le portefeuille d'investissements de la Banque lui a permis de percevoir un revenu d'intérêts s'élevant à 189 millions d'ECU au total. La plus grande proportion de ce revenu a été réservée pour le financement de projets finalisés au sein de l'Union européenne (23 milliards d'ECU), alors que le restant, à savoir 3,2 milliards d'ECU ont été affectés à des prêts à l'extérieur de l'UE.

Le principal objectif de la BEI, en tant qu'institution européenne, est de favoriser l'intégration européenne grâce à ses actions de financement sur le long terme. Au cours de l'année 1997, plus des deux tiers des fonds dégagés par la BEI ont été destinés aux projets de développement régional, dans le but de contribuer à un développement équilibré et à la cohésion économique et sociale au sein de l'Union européenne. Ce financement concerne des domaines prioritaires tels que le programme d'action spéciale d'Amsterdam pour la croissance et l'emploi qui avait été lancé au mois d'août 1997, l'infrastructure des communications, la protection de l'environnement et la conservation de l'énergie, et le renforcement de la compétitivité industrielle. Le rapport donne la ventilation des contrats financiers conclus en 1997 pour chaque Etat-membre, et présente les détails sur la nature des projets entrepris.

En 1997, les prêts de la BEI à l'extérieur de l'Union européenne ont atteint 3,2 milliards d'ECU, dont 60 millions d'ECU à des Etats de l'Afrique, des Caraïbes et du bassin Pacifique, 199 millions d'ECU à l'Afrique du Sud, 1,122 milliard d'ECU aux pays méditerranéens, 1,486 milliard d'ECU aux pays de l'Europe centrale et orientale et 205 millions d'ECU aux pays asiatiques et de l'Amérique latine.

Le rapport consacre également un de ses chapitres à la structure de la BEI, et à son personnel, et énonce le détail de ses buts et de ses objectifs. Le rapport contient aussi des informations sur les types de projets qui sont éligibles en vue d'un financement.

Informations connexes