Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CES invite l'UE à élaborer une stratégie d'information en matière de R&D

Selon le Comité économique et social des Communautés européennes, il conviendrait que l'UE dispose d'une stratégie d'ensemble concernant les réseaux d'information, de valorisation et d'accompagnement à la recherche et à l'innovation. Dans un avis d'initiative récent, le Comité...
Selon le Comité économique et social des Communautés européennes, il conviendrait que l'UE dispose d'une stratégie d'ensemble concernant les réseaux d'information, de valorisation et d'accompagnement à la recherche et à l'innovation. Dans un avis d'initiative récent, le Comité invite la Commission à proposer une stratégie destinée en particulier à mieux coordonner les réseaux d'information existants et à les développer.

Le CES souhaite que la Commission mette en place une stratégie globale qui rationalise les mécanismes existants et intègre l'ensemble des politiques européennes concernées, y compris le programme-cadre de RDT, le plan d'action sur l'innovation, la cohésion économique et sociale, l'éducation et la formation, et l'élargissement et les relations extérieures. Selon le Comité, cette stratégie d'ensemble prévoirait des réseaux d'appui spécialisés destinés à favoriser le principe de "médiation". Ces réseaux de "médiation" auraient pour tâche de favoriser:

- les stratégies d'alliances interentreprises
- les liens entreprises-recherche-universités
- la veille technologique
- l'intelligence économique
- l'ingénierie de projet (juridique, financière, etc.).

Le comité souhaite que le programme "Promouvoir l'innovation et encourager la participation des PME" du futur Cinquième programme-cadre soit dans l'ensemble consacré à ces objectifs. Le CES recommande également une meilleure coordination entre les réseaux d'information/d'accompagnement de l'UE et les réseaux de valorisation des résultats de la recherche. Ces réseaux doivent être exclusivement orientés sur les besoins des utilisateurs et être complémentaires. Un groupe des usagers doit être établi pour suivre et évaluer le travail des différents réseaux.

Le Comité suggère aussi l'organisation, par voie télématique d'une "conférence" de tous les réseaux communautaires, nationaux et intergouvernementaux, regroupant des participants de toutes les cellules innovation des programmes spécifiques du Cinquième programme-cadre. Pour simplifier l'accès des utilisateurs de l'UE, le CES propose que les centres euro info deviennent un point d'entrée unique pour tous les utilisateurs. Ces centres seraient alors chargés d'orienter les utilisateurs vers le réseau spécialisé le plus pertinent, que ce soit pour une information sur des possibilités de recherche, sur la valorisation de résultats de recherche, ou pour un soutien sur les droits de propriété intellectuelle par exemple. Enfin, le comité recommande d'étendre les mesures proposées à tous les pays candidats, dans le cadre de leur partenariat de préadhésion avec l'UE. Il demande qu'une attention soit accordée à la mise en place de dispositions spéciales avec d'autres groupes de pays, y compris d'autres Etats européens, les pays partenaires méditerranéens, et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique signataires de la convention de Lomé.

Informations connexes

Programmes