Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CES donne son avis sur la mise en oeuvre du plan d'action sur l'innovation

Le Comité économique et social (CES) des Communautés européennes a récemment adopté son avis sur le rapport de la Commission concernant la mise en oeuvre du premier plan d'action sur l'innovation. Ce rapport décrit les progrès accomplis durant 1997 concernant les mesures prati...
Le Comité économique et social (CES) des Communautés européennes a récemment adopté son avis sur le rapport de la Commission concernant la mise en oeuvre du premier plan d'action sur l'innovation. Ce rapport décrit les progrès accomplis durant 1997 concernant les mesures pratiques prises pour mettre en oeuvre le plan d'action et les domaines qui feront l'objet d'une attention particulière en 1998.

Le CES s'est félicité de la publication d'un rapport annuel, déclarant qu'il présentait une utilité manifeste pour les parties directement concernées, comme pour les parties qui s'y intéressent. Sur des questions spécifiques, comme la propriété intellectuelle, le CES s'est félicité de la création du bureau d'aide sur la propriété intellectuelle (IPR Help Desk), tout en recommandant qu'il soit étroitement contrôlé pour veiller à ce qu'il corresponde aux besoins des utilisateurs. Il a également souligné la nécessité de règlements garantissant le bon fonctionnement de la société de l'information, et d'une action sur les questions relatives au secteur de la biotechnologie.

En ce qui concerne les mesures visant à promouvoir le financement de l'innovation, le CES a accueilli favorablement les projets exécutés tels qu'I-TEC, mais il a également jugé qu'il fallait un cadre réglementaire efficace et un système d'incitations générales pour améliorer le financement de l'innovation. En ce qui concerne l'action de la Commission relative au cadre réglementaire et à la simplification des procédures administratives, le CES a demandé la publication d'une communication soulignant le rôle potentiel important de groupes tels que les Groupements européens d'intérêt économique dans le développement de nouvelles formes d'organisation pour les activités de recherche conjointe.

La nécessité d'améliorer la capacité des PME à participer au processus d'innovation a été soulignée et tout en se félicitant de l'augmentation de leur participation, le CES a émis l'opinion que les objectifs fixés pour l'action à mener dans ce domaine devaient être plus ambitieux. Le CES a fait en outre remarquer que les Fonds structurels pouvaient être utilisés pour promouvoir l'innovation et devaient constituer un instrument clé de la politique d'innovation à l'échelon communautaire.

Le Comité a soutenu les cinq priorités d'action définies pour 1998 à la fin de la communication, mais a toutefois regretté que les actions spécifiques à exécuter ne soient pas couvertes dans les détails. Afin de mieux garantir la mise en oeuvre efficace du plan d'action, le CES propose la création d'une Plate-forme de l'innovation, permettant aux Etats membres et aux acteurs concernés d'échanger expériences et informations.

Informations connexes