Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Adhésion de l'UE au Centre de science et technologie ukrainien (STCU)

L'Union européenne est arrivée au terme des procédures d'accession à l'accord qui a présidé à la fondation du Centre de science et technologie ukrainien (STCU) au mois d'octobre 1993. A l'instar de l'ISTC (Centre international de science et technologie) établi en Russie, le ST...
L'Union européenne est arrivée au terme des procédures d'accession à l'accord qui a présidé à la fondation du Centre de science et technologie ukrainien (STCU) au mois d'octobre 1993. A l'instar de l'ISTC (Centre international de science et technologie) établi en Russie, le STCU a pour mission d'encourager les scientifiques du secteur des armements de l'ex Union soviétique à exploiter leurs compétences à des fins pacifiques. Lors de sa création, le STCU avait obtenu le statut d'organisation intergouvernmentale, alors que le Canada, la Suède, l'Ukraine et les Etas-Unis étaient les pays ayant initialement ratifié l'accord.

Le centre vise à assurer le développement, l'homologation, le financement et le suivi de projets de science et de technologie à des fins pacifiques et à encourager les scientifiques du secteur des armements à réorienter leurs compétences sur des tâches pacifiques. Son objectif est de contribuer, par le biais de projets et d'activités, à la recherche de solutions pour résoudre les problèmes techniques à l'échelon national ou international, de remplir une mission plus large consistant à accélérer la transition de l'Ukraine et les autres Etats de l'ex Union soviétique vers une économie de marché.

Depuis que le Centre est devenu opérationnel à la fin de l'année 1995, il a lancé 133 projets et a dégagé à cet effet une enveloppe financière s'élevant à 17 millions d'ECU au total. L'Union européenne va verser 3 millions d'ECU au titre de sa première contribution au STCU. Le Centre apporte également son soutien à la recherche fondamentale et à la recherche appliquée et au développement de technologie dans les domaines de la protection de l'environnement, de la production d'énergie, de la sécurité nucléaire et de la réparation des conséquences des accidents des réacteurs nucléaires, et de la promotion de l'intégration des scientifiques de l'Ukraine et des Etats de l'ex Union soviétique à la communauté scientifique internationale.

Informations connexes