Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Enquête sur les services de logiciels et d'informatique

Une récente enquête portant sur cinq Etats membres de l'UE, réalisée par l'Office statistique des Communautés européennes (EUROSTAT), indique que les services de logiciels et d'informatique constituent un domaine réservé principalement aux hommes, et suggère également que les ...
Une récente enquête portant sur cinq Etats membres de l'UE, réalisée par l'Office statistique des Communautés européennes (EUROSTAT), indique que les services de logiciels et d'informatique constituent un domaine réservé principalement aux hommes, et suggère également que les méthodes de travail n'y sont pas aussi souples que l'on aurait pu s'y attendre.

L'enquête sur les services de logiciels et d'informatique a été réalisée par EUROSTAT en collaboration avec les instituts nationaux de statistiques de Finlande, d'Italie, d'Espagne, des Pays-Bas et du R-U. La première hypothèse, selon laquelle les services de logiciels et d'informatique représentent un domaine principalement masculin, a été largement confirmée par les résultats de l'enquête établissant la proportion de femmes employées dans ce secteur: 21.4% aux Pays-Bas, 31% au Royaume-Uni, 31,6% en Finlande et 35% en Espagne. L'Italie employait la plus forte proportion de femmes dans ce secteur avec un total de 48,1%.

L'enquête a également révélé que, d'une manière écrasante, ces emplois sont permanents et à temps complet, et que seulement 0,2%, en Italie, et et 4% au Royaume-Uni de tout le personnel sont employés sous forme de télétravail à domicile. Parmi les autres informations révélées par l'enquête figurent les faits que la majorité des travailleurs dans ce domaine ont entre 25 et 39 ans, et que le nombre total des entreprises varie, allant de juste en dessous de 3 000 en Finlande jusqu'à près de 64 000 au R-U. En outre, les statistiques révélent que ces services présentent un intérêt limité en termes d'exportation, avec un chiffre d'affaires maximum de seulement 9,2% du chiffre total du R-U en 1996, descendant aussi bas que 0,7% en Italie.

Informations connexes

Pays (4)

  • Espagne, Finlande, Italie, Pays-Bas