Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le dixième concours européen met en évidence le talent des jeunes scientifiques

L'amélioration de la mobilité des malvoyants, la mise au point d'un scanner fournissant des images tridimensionnelles, la résolution du problème des peintures qui jaunissent dans l'obscurité: ces trois projets ont remporté chacun un premier prix, d'un montant de 5 000 ECU, au ...
L'amélioration de la mobilité des malvoyants, la mise au point d'un scanner fournissant des images tridimensionnelles, la résolution du problème des peintures qui jaunissent dans l'obscurité: ces trois projets ont remporté chacun un premier prix, d'un montant de 5 000 ECU, au dixième concours européen des jeunes scientifiques. Ces projets ont été menés par des jeunes scientifiques européens, originaires d'Autriche, de Hongrie et du Royaume-Uni, n'ayant pas plus de 20 ans.

Organisé depuis dix ans, ce concours montre à quel point il est important d'encourager les jeunes Européens à participer à des activités de recherche qui profiteront à l'ensemble de la société européenne à l'avenir. Ainsi que le fait remarquer Mme Edith Cresson, membre de la Commission européenne en charge de la recherche et de l'innovation, "la recherche scientifique et les développements technologiques sont au coeur de nos économies et de nos sociétés. Les nouveaux produits et les nouvelles innovations qui apparaissent sur le marché reposent en grande partie sur la science et ses applications". Le concours ayant pour but d'encourager les jeunes Européens à contribuer à ce processus, Mme Cresson note que "après dix ans, nous n'avons encore jamais été déçus".

Quelque 90 lauréats des concours nationaux organisés dans les Etats membres de l'UE, les pays d'Europe centrale et orientale ainsi qu'aux Etats-Unis, au Japon et en Corée ont participé au concours européen, qui s'inscrit dans le cadre du programme "Formation et mobilité des chercheurs" (FMC). En 1998, des concurrents d'Israël, de Malte et de Slovénie y ont pris part pour la première fois, ce qui a porté à 30 le nombre des pays participants.

Le dixième concours a eu lieu du 21 au 26 septembre 1998 à Porto, au Portugal. M. Mariano Gago, ministre portugais des Sciences et de la Technologie, M. Fernado Gomes, maire de Porto, et le professeur Jorma Routti, directeur général de la science, de la recherche et du développement de la Commission européenne, ont assisté à la remise des prix. En plus des trois premiers prix de 5 000 ECU, trois deuxièmes prix de 3 000 ECU ont été décernés.

Les lauréats sont les suivants:

- Premiers prix:

. Gabor Bernath (Hongrie), pour ScanGuru - le scanner 3D

. Paul Pak et Peter Weilenmann (Autriche), pour "la canne d'aveugle virtuelle"

. Robert Carney et Matthew Thomas (Royaume-Uni), pour leur recherche sur le jaunissement des peintures à base d'alkyd dans l'obscurité

- Deuxièmes prix:

. Karsten Weiss (Allemagne), pour Digi-Cow, un nouveau type de trayeuse mécanique

. Arthur Baas, Adrian de Groot et Chris Weel (Pays-Bas), pour POSEIDON, un générateur entraîné par les vagues

. Dasa Suput (Slovénie), pour une étude sur les déplacements et la toxicité des anémones de mer.

De plus amples renseignements sur chacun de ces lauréats, ainsi que sur les lauréats des six troisièmes prix et des prix honorifiques, sont disponibles sur le serveur WWW Europa de la Commission européenne au:

http://europa.eu.int/comm/dg12/

Le onzième concours européen des jeunes scientifiques doit avoir lieu du 21 au 26 septembre 1999 à Thessalonique, en Grèce.

Informations connexes