Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rapport annuel 1997 du Fonds de cohésion

Le rapport annuel 1997 du Fonds de cohésion, adopté par la Commission européenne le 13 octobre 1998, est désormais disponible. Il donne des informations sur l'utilisation des ressources financières du Fonds en 1997, dont la majeure partie est allée à la gestion et au contrôle ...
Le rapport annuel 1997 du Fonds de cohésion, adopté par la Commission européenne le 13 octobre 1998, est désormais disponible. Il donne des informations sur l'utilisation des ressources financières du Fonds en 1997, dont la majeure partie est allée à la gestion et au contrôle d'un grand nombre de projets approuvés au cours des années précédentes. Au total, 10,76 milliards d'ECU ont été engagés durant les cinq premières années de fonctionnement du Fonds dans quatre Etats membres bénéficiaires: l'Espagne (55 %), le Portugal (18 %), la Grèce (18 %) et l'Irlande (9 %).

Une caractéristique particulière des dépenses engagées en 1997 est l'accroissement de la proportion du budget accordée aux projets environnementaux de sorte qu'un équilibre avec les projets en matière de transport a presque été atteint. On constate en outre une augmentation des concours financiers en faveur du transport ferroviaire. Le rapport donne des détails des crédits dans chaque pays et couvre:

- l'Espagne, où les projets financés comprenaient des travaux d'assainissement des eaux de l'Ebre à Logroño et de l'Arga à Pampelune ainsi que des projets menés en soutien de l'achèvement de l'autoroute de Rias Bajas en Galice et de l'axe routier Madrid-Valence
- le Portugal, où 15 nouveaux projets environnementaux couvrant la protection des zones côtières, l'élimination des déchets solides, le drainage et les infrastructures d'assainissement des eaux usées ont été approuvés. Dans le secteur des transports, un concours financier a été octroyé pour le nouveau tronçon de l'autoroute Lisbonne-Madrid
- la Grèce, où 27 projets environnementaux ont été approuvés, y compris des systèmes améliorés pour le traitement des déchets et la distribution d'eau à Athènes et des projets concernant l'élimination des déchets à Thessalonique et Katerini
- l'Irlande, qui a bénéficié de concours financiers pour des projets destinés à assurer le traitement des eaux prélevées dans des lacs et des rivières et à moderniser les systèmes de distribution dans cinq villes. Dans le secteur des transports, des aides ont été octroyées pour plusieurs projets, y compris l'artère périphérique de Dublin.

Informations connexes