Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'impact des modes de vie sur l'environnement

Le succès des politiques destinées à relever les défis environnementaux dépend en dernière analyse du rôle joué par le citoyen dans leur mise en oeuvre. Afin de mieux orienter les politiques d'environnement sur le citoyen, il est essentiel de comprendre les choix qu'il fait da...
Le succès des politiques destinées à relever les défis environnementaux dépend en dernière analyse du rôle joué par le citoyen dans leur mise en oeuvre. Afin de mieux orienter les politiques d'environnement sur le citoyen, il est essentiel de comprendre les choix qu'il fait dans son mode de vie et dans les processus de participation. Dans ce but, la Commission européenne (DG XII) a organisé en mars 1998 un séminaire sur le thème "Lifestyles, participation and environment" (Modes de vie, participation et environnement), sur lequel un rapport a été publié récemment.

Le séminaire a permis de présenter et d'examiner les résultats de trois projets soutenus par le programme de recherche Environnement et climat: Consumers' Lifestyles and Pollutant Emissions (Modes de vie des consommateurs et émissions de polluants - COLIPOLE); (Modes de vie urbains, durabilité et évaluation environnementale intégrée - ULYSSES); et Environmental Policy, Social Exclusion and Climate Change (Politique environnementale, exclusion sociale et changement climatique - EPSECC). Le séminaire a notamment permis de couvrir les aspects relatifs à la consommation, les aspects relatifs à la participation et à l'équité ainsi que l'utilisation de modèles de recherche pour le soutien des politiques.

Plusieurs conclusions ont été tirées du séminaire, y compris les suivantes:

- l'intégration des stratégies d'élaboration des politiques constitue un problème difficile demandant une collaboration étroite entre tous les acteurs concernés;
- des outils sont nécessaires pour la conception de politiques intégrées et pour mieux comprendre les facteurs qui gouvernent le succès ou l'échec de propositions au stade de la décision politique, y compris leur soutien ou leur rejet par les citoyen;
- des efforts complémentaires de recherche sont nécessaires sur des questions telles que la dynamique des modes de vie et des schémas de consommation;
- la création d'un réseau interdisciplinaire a également été proposée, qui réunirait les chercheurs, les décideurs et les hommes et femmes d'affaires afin d'identifier des concepts novateurs et pratiques visant à renforcer le rôle des citoyens dans la réalisation du développement durable.

Informations connexes

Programmes