Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le CCR lance un appel d'offres pour un spectromètre de masse à ionisation secondaire blindée

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne (CCR) vient de publier un appel d'offres concernant un spectromètre de masse avec source à ionisation secondaire blindée (SIMS). Le CCR recherche un SIMS blindé nécessaire pour évaluer la distribution radiale des isotopes des produits de fission et d'actinides dans le combustible nucléaire irradié.

Une protection courte contre l'irradiation (plomb, tungstène, ou équivalents) est indispensable afin de permettre au personnel d'analyser, en toute sécurité, les échantillons de combustible dont l'activité peut atteindre 75 GBq. La dose d'irradiation à laquelle les opérateurs sont exposés ne doit en aucun cas dépasser la limite mentionnée. Les échantillons doivent pouvoir être facilement mis en place dans le laboratoire d'analyses à l'aide de manipulateurs et d'outils spécifiques, à partir d'une boite à gants raccordée au spectromètre de masse, afin de limiter une contamination radioactive.

En outre, l'appareil devra être équipé d'un dispositif qui permettra, grâce à l'utilisation d'instruments spécifiques, de prélever manuellement et facilement du laboratoire d'analyses des échantillons du combustible.

Afin de pouvoir saisir les conteneurs de marque "La Calhene" ou de type similaire utilisés pour le transfert des échantillons du combustible irradié au sein de l'Institut, le système de chargement des échantillons devra être adapté. Cette modification devra s'effectuer en collaboration avec les ingénieurs de l'Institut.

L'appareil doit comprendre une source primaire d'ions de gaz et de césium, un spectromètre de masse, un système à vide et un microscope optique muni d'une caméra vidéo. Les caractéristiques suivantes sont requises:

- une haute résolution de masse permettant la séparation exacte des isotopes d'actinides,
- une haute transmission des ions secondaires,
- un système à vide très performant afin d'atteindre une limite de détection d'hydrogène réduite,
- une possibilité directe d'imagerie par l'intermédiaire d'ions secondaires (échantillonnage d'ions secondaires),
- un contrôle informatisé, y compris les logiciels pour les mesures, l'enregistrement de données, l'évaluation et la présentation d'ions secondaires.

L'appareil devra pouvoir également analyser des échantillons dans des supports cylindriques d'un diamètre de 25,4mm et d'une hauteur de 19mm.

L'offre doit concerner le système complet, qui comprend un SIMS, ses accessoires, un écran de protection contre les rayonnements radioactifs, la modification du système de chargement des échantillons lors de la saisie des conteneurs de la marque "La Calhene" ou de type similaire, ainsi que la formation des opérateurs.

Le marché sera attribué à l'offre techniquement et économiquement la plus avantageuse conformément aux exigences particulières mentionnées dans le dossier de consultation.