Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission se rapproche d'une agriculture durable

La Commission européenne a adopté une communication au Conseil des ministres et au Parlement européen sur les "Pistes d'une agriculture durable". L'objet de la communication est d'approfondir l'approche adoptée par la Commission à l'égard de l'intégration des problèmes environ...
La Commission européenne a adopté une communication au Conseil des ministres et au Parlement européen sur les "Pistes d'une agriculture durable". L'objet de la communication est d'approfondir l'approche adoptée par la Commission à l'égard de l'intégration des problèmes environnementaux dans l'agriculture dans ses propositions d'Agenda 2000.

La communication présente la contribution à une "agriculture durable" qui serait réalisée par les propositions de l'Agenda 2000 en vue de la réforme de la PAC, selon Franz Fischler, commissaire à l'agriculture et au développement, commentant la communication qu'il a présentée conjointement avec Ritt Bjerregaard, commissaire à l'environnement.

"Nous devons redéfinir la relation entre l'agriculture et l'environnement et nous orienter vers une agriculture durable", a-t-il déclaré.

La réforme est destinée à réaliser les adaptations nécessaires des principaux régimes de marché et à mettre en place une politique vigoureuse de développement rural, qui deviendra le deuxième pilier de la PAC. Les considérations environnementales constituent une part essentielle des propositions de la Commission et visent à renforcer les pratiques agricoles assurant la protection de l'environnement et la conservation de l'espace rural. La capacité de l'agriculture biologique à apporter des améliorations environnementales, ainsi que sa contribution au développement des zones rurales sont expressément reconnues.

La stratégie environnementale de l'UE dans le cadre de la PAC est axée sur des mesures agroenvironnementales ciblées en vue de prestations environnementales dans les zones rurales, qui dépassent le cadre des bonnes pratiques agricoles et de la législation environnementale. Elles feraient partie intégrante des programmes de développement rural.

Les propositions prennent en compte les considérations environnementales dans la réforme de la PAC. Par exemple, le règlement horizontal oblige les Etats membres à appliquer les mesures environnementales qu'ils considèrent appropriées en ce qui concerne l'utilisation des terres et la production concernée.

Au niveau des mesures d'accompagnement, l'Agenda 2000 prévoit un renforcement des mesures agroenvironnementales conçues pour rémunérer les agriculteurs fournissant sur une base volontaire des prestations environnementales en vue de la protection de l'environnement et de la préservation des campagnes. L'encouragement de l'agriculture dans les zones défavorisées - grâce au paiement d'indemnités compensatoires - sera maintenu.