Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission européenne publie une proposition relative à la participation de la Hongrie au programme SAVE II

La Commission européenne a publié une proposition visant à permettre à la Hongrie de participer au programme SAVE II de la Commission européenne. Cette proposition couvre une décision du Conseil concernant la position de la Communauté au sein du Conseil d'association sur la pa...
La Commission européenne a publié une proposition visant à permettre à la Hongrie de participer au programme SAVE II de la Commission européenne. Cette proposition couvre une décision du Conseil concernant la position de la Communauté au sein du Conseil d'association sur la participation de la Hongrie au programme communautaire pluriannuel relatif au rendement énergétique (SAVE II).

La Hongrie devrait participer à tous les éléments du programme SAVE II dans les mêmes conditions que les Etats membres, selon le projet d'annexe. La Hongrie aura seulement besoin du nombre minimum de partenaires de recherche des Etats membres pour tous les projets transnationaux qu'elle propose.

Pour couvrir le coût de sa participation au programme, la Hongrie devra payer une contribution annuelle, financée en partie à partir de son propre budget et en partie à partir de sa dotation PHARE (règlement du Conseil (CEE) sur l'aide économique à certains pays d'Europe centrale et orientale). La Hongrie participera également au suivi du projet et sera invitée aux réunions de coordination précédant les réunions du comité SAVE.

Le Conseil européen juge important que les pays candidats se préparant à l'adhésion à l'UE participent aux programmes communautaires pour se familiariser avec aux politiques et aux méthodes de travail de l'Union.

L'action communautaire SAVE sur le rendement énergétique vise à permettre à tous les pays participant au programme de réaliser une utilisation rentable, prudente et rationnelle des ressources énergétiques. Elle a pour but de contribuer à réduire les atteintes à l'environnement et à assurer l'approvisionnement futur en énergie et le développement économique durable. L'avis du Conseil d'association devrait être adopté ce mois-ci et entrer en vigueur en mars 1999, selon le calendrier de cette décision.

Informations connexes

Programmes

Thèmes

Stratégies