Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission souhaite faire exécuter des études sur les polluants dans les eaux résiduaires urbaines

LA DG XI de la Commission européenne, responsable de l'environnement, de la sécurité nucléaire et de la protection civile, a publié un appel d'offres concernant les polluants dans les eaux résiduaires urbaines et les boues d'épuration.

Dans le cadre des politiques européennes de protection de l'eau et de gestion des déchets, la Commission procède à l'attribution d'une étude sur les eaux résiduaires urbaines et les boues d'épuration. Cette étude couvrira les 15 Etats membres de l'Union européenne.

Elle vise à déterminer les sources de pollution des eaux résiduaires et des boues d'épuration, provenant des produits et matériaux utilisés quotidiennement par les ménages et dans le cadre des processus de production industriels, ainsi que les polluants déversés dans les égouts avec les eaux de pluie.

Le prestataire de services est invité à rassembler des informations pertinentes sous la forme d'articles, d'études et de statistiques publiés, dans le but:

- d'effectuer une évaluation quantitative et qualitative des concentrations de métaux lourds et de composés organiques dans les matériaux et produits utilisés couramment par les ménages et les magasins qui sont déversées avec les eaux résiduaires urbaines et se retrouvent dans les eaux usées traitées et les boues d'épuration
- d'effectuer une évaluation quantitative et qualitative des concentrations de métaux lourds et de composés organiques dans les eaux de pluie et dans les eaux résiduaires industrielles qui aboutissent dans les eaux résiduaires traitées et les boues d'épuration
- d'évaluer le pourcentage de métaux lourds et de composés organiques concentrés dans les boues d'épuration et le pourcentage de métaux lourds et de composés organiques déversés dans l'environnement par les effluents traités
- d'identifier les mesures communautaires et nationales qui sont susceptibles de réduire la pollution par les métaux lourds et les composés organiques dans les eaux résiduaires et les boues d'épuration
- de proposer des recherches supplémentaires dans les domaines où les données font défaut pour effectuer une évaluation ou un jugement approximatif afin de déterminer la présence de polluants. La présente étude doit porter au moins sur les métaux lourds suivants:

- cadmium
- chromium (tri- et hexavalent)
- cuivre
- mercure
- nickel
- plomb
- zinc. Il convient en outre de prendre en compte au moins les composés organiques suivants: HPA; PCB; Dehp; LAS; NPE; et PCDD/F.

Informations connexes