CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Actualités

Français FR

Les chercheurs de PERSEUS progressent dans le développement d'un système de surveillance maritime de l'UE

Des chercheurs financés par l'UE ont effectué des tests d'observation marine avec un hydrophone passif sous-marin de nouvelle génération.

Autre

Les récentes tragédies dans les mers européennes ont une fois de plus porté les opérations de recherche et de secours et de surveillance maritime au cœur de l'actualité. Les chercheurs de l'UE actifs dans le projet PERSEUS procèdent au développement et à la démonstration d'un système de surveillance maritime de l'UE qui cherche à améliorer les connaissances sur la situation en mer.

Pour ce faire, les chercheurs de PERSEUS ont récemment effectué des tests de validation dans les eaux de La Spezia en Italie à l'aide d'un appareil d'observation marine autonome appelé Waveglider. Une équipe technique du Centre de recherche et d'expérimentation maritime (CMRE) de l'OTAN a uni ses forces avec la plateforme océanique des îles Canaries (PLOCAN) pour tester le glisseur sous-marin Waveglider équipé d'un hydrophone passif sous-marin sophistiqué. L'idée est que l'hydrophone pourrait contribuer à gérer l'un des plus grands défis de PERSEUS, à savoir la détection des signatures acoustiques sous-marines et leur caractérisation.

Le CMRE et PLOCAN sont deux des 33 partenaires du projet PERSEUS dirigé par Indra en Espagne. Avant les tests, l'équipe du projet avait déjà achevé deux phases de démonstration importantes, en 2013 avec le Portugal, l'Espagne, la France et l'Italie et en 2014 avec la Grèce. En fait, depuis plus de quatre ans, le consortium a travaillé dans l'objectif général d'établir et de démontrer un système européen de surveillance maritime intégrant les installations communautaires et nationales existantes et de les renforcer avec des technologies innovantes.

Dès le départ, l'un des objectifs principaux de l'équipe PERSEUS était de contribuer à la feuille de route d'un système européen de surveillance des frontières (EUROSUR), sur la faisabilité, les normes, les bonnes pratiques et l'aspect réglementaire. La solution PERSEUS offrira une description de la situation au niveau des zones côtières et en haute mer en temps réel. Elle améliorera et automatisera la détection et l'identification de navires suspicieux ou récalcitrants, facilitant les processus décisionnels et réduisant le temps de réaction des autorités. En plus de cela, la solution facilitera l'assistance et la coordination de l'interception et du sauvetage en mer et améliorera l'efficacité.

L'un des facteurs de PERSEUS a été l'innovation technologique, plus particulièrement en ce qui concerne la détection et l'analyse pour la détection des cibles à basse altitude et des petits vaisseaux. Dès le début, l'équipe a cherché à s'assurer que le système pourrait gérer un réseau de capteurs et les sources d'informations connexes. Dans le cadre d'un système paneuropéen, il était également essentiel que la solution PERSEUS soit constamment adaptable aux nouvelles technologies, pour que les solutions au niveau national comme SIVE, SPATIONAV et d'autres, ainsi que les initiatives européennes de l'agence Frontex, EUROSUR et DG MARE soient intégrées.

Les tests de validation récents seront bientôt suivis d'une phase de démonstration en mai de cette année dans les eaux des îles Canaries. Le projet clôture officiellement ses travaux fin juin 2015. Enfin, une bonne collaboration entre les États membres au sein de l'équipe multidisciplinaire du projet PERSEUS contribuera à fournir un système de surveillance complet des zones côtières aux eaux de haute mer.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:

PERSEUS
http://www.perseus-fp7.eu/

Pays

Espagne