Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

AORAC-SA et ATLANTOS parmi les projets de recherche océanographique Horizon 2020 pour commencer à faire des vagues

AORAC-SA et ATLANTOS font partie d'une série de projets Horizon 2020 lancés récemment sur la recherche sur l'océan Atlantique présentés lors de la conférence du mois dernier sur l'océan Atlantique, à Bruxelles.
AORAC-SA et ATLANTOS parmi les projets de recherche océanographique Horizon 2020 pour commencer à faire des vagues
Le programme Horizon 2020 soutient la recherche océanographique à hauteur de 145 millions d'euros pour 2014 et 2015. Le programme de travail de la Commission devrait continuer à investir, en 2016 et 2017, en particulier dans le but de rapprocher la recherche marine des décideurs et des marchés. La récente conférence The Atlantic – Our Shared Resource: Making the Vision Reality a présenté quelques-uns des projets Horizon 2020 démarrant cette année sous l'égide de la «recherche bleue» et contribuant à la Galway Statement on Atlantic Ocean Cooperation. Il s'agit d'un article parmi d'autres faisant la lumière sur ces projets de recherche sur l'océan Atlantique. Nous nous penchons aujourd'hui sur AORAC-SA et ATLANTOS.

AORAC-SA

La dynamique du projet AORAC-SA (Atlantic Ocean Research Alliance Support Action) provient directement de la déclaration de Galway qui établit la coopération de recherche sur l'océan Atlantique. L'équipe AORAC-SA, dirigée par l'institut marin d'Irlande, se penchera exclusivement sur la coordination et le soutien. Plus particulièrement, elle fournira pendant les cinq années à venir, un soutien scientifique, technique et logistique à la Commission européenne en développant et mettant en place une coopération marine transatlantique entre l'UE, les États-Unis et le Canada. Cette dimension internationale à l'esprit, des participants du Canada, des États-Unis et du Brésil rejoindront les sept partenaires européens du projet pour assurer un effort de coordination transatlantique d'ici 2020.

AORAC-SA qui rendra des comptes aux représentants de la Commission de coopération de la recherche sur l'océan Atlantique, sera en charge de l'organisation de réunions, d'ateliers et de conférences entre les experts et les parties prenantes visant à identifier les priorités de la recherche et les actions de soutien. Les autres objectifs du projet sont, en plus du soutien de la mise en œuvre de la déclaration de Galway, l'amélioration du réseau de coopération internationale des programmes de recherche marine et l'établissement d'une plateforme durable de partage de connaissances pour les informations concernant l'Agenda de croissance bleue de l'UE.

Peter Heffernan de l'institut marin d'Irlande, a souligné, lors de la conférence sur l'Atlantique, que l'équipe AORAC-SA travaillera étroitement avec les autres projets de recherche sur l'océan Atlantique du programme Horizon 2020 en tant que coordinateur et soutien.

AORAC-SA tiendra sa réunion de lancement les 3 et 4 juin 2015 à Lisbonne.

ATLANTOS

Le projet ATLANTOS (Optimizing and Enhancing the Integrated Atlantic Ocean Observing System) rassemble 57 partenaires européens ainsi que six participants internationaux dans le principal objectif de définir, d'établir et de soutenir un système intégré d'observation de l'océan Atlantique (IAOOS pour Integrated Atlantic Ocean Observing System). Le système qui améliorera les résultats du kit existant et faiblement coordonné d'activités océanographiques, devrait former un cadre de travail plus durable, plus efficace, plus intégré et mieux adapté au sujet d'observation de l'Atlantique.

Le professeur Dr Martin Visbeck de GEOMAR en Allemagne, s'est exprimé lors de la conférence et a souligné quelques-uns des travaux de l'équipe pour les quatre années à venir, dont l'amélioration des réseaux d'observation sur des navires et des réseaux d'observation autonomes ainsi que l'intégration de systèmes d'observation régionaux et l'amélioration de la fourniture de données dans le temps et des produits d'information correspondants. Ces kits de travail contribueront, avec d'autres, à combler les écarts existants entre les systèmes d'observation in-situ et à assurer l'accessibilité et l'utilisabilité des données. Ils permettront enfin à toutes les nations atlantiques de contribuer fortement, par leurs institutions respectives, au système d'observation mondial de l'océan (GOOS pour Global Ocean Observing System) en tant que composant océanographique du système mondial des systèmes (GEOSS ou Global Earth Observation System of Systems). Le professeur Dr Visbeck a ajouté «Nous espérons une interaction productive entre tous les partenaires d'Europe, des États-Unis, du Canada, du Brésil et d'Afrique du Sud ainsi que de tous les autres pays souhaitant se joindre à nos travaux.»

ATLANTOS tiendra sa réunion de lancement du 10 au 12 juin à Bruxelles.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:

ATLANTOS
http://www.atlantos-h2020.eu

Source: D'après une couverture de l'évènement lors de la conférence intitulée «The Atlantic – Our Shared Resource: Making the Vision Reality».

Informations connexes