Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Analyse SWOT de l'industrie manufacturière en Europe

Les entreprises de grande taille et à base scientifique sont les mieux préparées pour profiter de la participation au programme de coopération internationale en matière de R&D dans le domaine des systèmes de fabrication intelligents (IMS), selon le rapport d'une étude préparé ...
Les entreprises de grande taille et à base scientifique sont les mieux préparées pour profiter de la participation au programme de coopération internationale en matière de R&D dans le domaine des systèmes de fabrication intelligents (IMS), selon le rapport d'une étude préparé pour le secrétariat européen IMS de la Commission européenne.

Intitulé "SWOT Overview of Manufacturing Industry in Europe: Background to a European Strategy for IMS" (Analyse SWOT de l'industrie manufacturière en Europe: contexte d'une stratégie européenne pour les IMS), le rapport conclut: "La question reste posée de savoir s'il faut intégrer ceci dans la stratégie européenne ou bien associer cette dimension à des tentatives visant à faciliter la participation d'entreprises qui ont des chances d'en tirer profit, mais qui ne sont naturellement peut-être pas disposées à s'impliquer (ou serait-il préférable de laisser ceci au soin d'autres programmes de coopération?)."

La situation générale dans l'industrie manufacturière européenne ne présente pas un paysage homogène, selon le rapport.

"Dans les secteurs de haute technologie, l'Europe a un éventail d'opportunités potentielles, mais ses performances à ce jour pour ce qui est de se maintenir à la hauteur des Etats-Unis et du Japon ont été faibles", signale-t-il. "L'Europe n'a pas noué autant d'alliances stratégiques avec des entreprises japonaises ou américaines que les deux autres groupes l'ont fait entre eux.

"La base technologique en Europe, qui repose sur une recherche fondamentale de haute qualité, reste forte, mais l'insuffisance des investissements empêche de supprimer les écarts, en particulier par rapport au Japon. Toutefois, les difficultés auxquelles l'Europe est confrontée ne peuvent pas toutes être surmontées par un accroissement des investissements en R&D. Les faiblesses de l'industrie manufacturière européenne résident en grande partie dans son incapacité à adopter de nouvelles techniques et technologies en prêtant une attention aux détails au stade de la mise en oeuvre, ce qui impliquerait la nécessité d'adapter les nouveaux principes et concepts aux conditions précises qui règnent", déclare le rapport.

Les points saillants de l'analyse SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats - atouts, faiblesses, occasions, menaces) sont les suivants:

- Atouts. D'une manière générale, une solide base scientifique en Europe, avec une excellence scientifique dans de nombreux domaines (par exemple le textile en Allemagne, l'électronique au Royaume-Uni, etc.) et un large éventail d'universités et d'organismes de recherche actifs au niveaux communautaire, national et régional.
- Faiblesses. Une application industrielle relativement faible des technologies clés (21 % seulement des applications européennes sont jugées "puissantes". Diminution du nombre des diplômés dans les filières techniques, fragmentation de la recherche technologique dans les universités, réaction lente des universités aux technologies en évolution rapide et mauvaise articulation des besoins de recherche dans l'industrie.
- Occasions. Le besoin se fait sentir de développer une infrastructure de R&D efficace et de stimuler l'établissement de liens étroits entre institutions de recherche et industrie, en mettant l'accent sur les grappes d'activités industrielles ou les technologies transversales et en fournissant des mécanismes de diffusion explicites.
- Menaces. Planification à long terme et coordination inadéquates de la politique technologique, manque de flexibilité et lenteur de l'adaptation aux nouvelles méthodes de fabrication.

L'important manque d'information dans les domaines pertinents a rendu impossible la formulation d'observations plus catégoriques sur les tendances actuelles et émergentes de l'industrie manufacturière en Europe et l'élaboration d'options pour une stratégie européenne en matière d'IMS.

Informations connexes

Programmes