Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

CORDIS Express: Les chercheurs se penchent sur la démence

L'édition CORDIS Express de cette semaine présente des projets financés par l'UE se concentrant sur la prévention, le diagnostic et le traitement de la démence.
CORDIS Express: Les chercheurs se penchent sur la démence
À mesure que la population européenne vieillit, nous pouvons nous attendre à une forte augmentation des maladies reliées à l'âge dont la démence, l'une des conditions les plus fréquentes et pénibles.

La démence, à savoir un déclin des capacités mentales qui affecte principalement les personnes âgées, est généralement provoquée par la maladie d'Alzheimer (près de 50-70 % des cas en Europe) ou des AVC successifs qui provoquent la démence par infarctus multiples (soit près de 30 % des cas dans l'UE). Près de 6 à 7 millions de personnes dans l'UE souffrent aujourd'hui de démence.

La démence est un trouble chronique progressif, long et jusqu'à présent incurable. La maladie a des effets on ne peut plus dommageables sur les vies des individus atteints et sur leurs familles. Le besoin en soins coûteux et les exigences des soins informels associés à une forte prévalence de la maladie signifie qu'elle a également un impact important sur les secteurs médical et social. En effet, on estime que les coûts imputés à la démence en Europe s'élèvent à 177 milliards d'euros, et on constate que l'écart entre le budget et la charge ne cesse de s'agrandir. Des travaux de recherche sur la prévention, le diagnostic et le traitement sont indispensables.

Au titre du 7e PC, la recherche sur la démence a été soutenue plus particulièrement au titre de l'activité «Recherche sur le cerveau et les maladies connexes» avec une attention spécifique sur la transposition des découvertes fondamentales en applications cliniques. Nous voyons déjà les fruits de cet investissement grâce aux projets présentés cette semaine. Par exemple, le projet IN-MINDD, qui s'achève en octobre, procède à la conception et au test d'un système électronique de pointe servant à classifier les risques de démence d'un individu et à répondre à ces risques avec une association de stratégies en ligne et d'options locales.

Dans le cadre d'Horizon 2020, aborder la question de la démence s'inscrit dans le défi sociétal Santé, changement démographique et bien-être. Pour 2014 et 2015, l'UE entend investir plus de 1 200 millions d'euros dans ce défi, et certains des projets dans ce domaine ont déjà été lancés. Par exemple, E-SPACE, lancé début juillet, cherchera à renforcer l'utilité clinique des tests cognitifs notamment associés à la démence.

L'édition CORDIS Express de cette semaine présente plusieurs de ces projets se concentrant sur la prévention, le diagnostic et le traitement de la démence, en plus des actualités connexes.

- Un mode de vie sain pour réduire le risque de démence

- Les facteurs de prédisposition à la démence

- VPH Dementia Research Enabled by IT (uniquement en anglais)

- Améliorer les soins liés à la démence à l'aide d'applications axées sur le patient

- European Standardised Process Approach to Cognitive Evaluation in older people (uniquement en anglais)

- Tendances scientifiques: Une étude révèle de grandes différences en termes de la vitesse de vieillissement

Source: D'après des informations communiquées par CORDIS, Alzheimer Europe et la DG Santé et sécurité alimentaire.

Informations connexes

Pays (28)

  • Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Allemagne, Danemark, Estonie, Grèce, Espagne, Finlande, France, Croatie, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Luxembourg, Lettonie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovénie, Slovaquie, Royaume-Uni