Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

CORDIS Express: Sus à la grippe

L'édition de CORDIS Express de cette semaine s'intéresse à certains projets financés par l'UE et cherchant à prévenir et à soigner les épidémies de grippe.
CORDIS Express: Sus à la grippe
Il n'est pas surprenant que l'hiver en Europe soit si souvent qualifié de «saison des grippes»: en effet, c'est à cette époque que surviennent chaque année les épidémies de grippe. Et bien qu'elles varient en étendue et en sévérité, ces épidémies touchent en général environ 10 % de la population d'Europe.

Pour la plupart d'entre nous, le fait d'attraper une grippe n'est qu'un épisode déplaisant, mais pour les personnes âgées, les jeunes enfants et ceux qui souffrent d'une maladie chronique, ceci augmente le risque de contracter des complications graves comme une pneumonie, une myocardite ou une encéphalite. Dans certains cas, ces complications peuvent entraîner le décès. L'ECDC (le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) estime que la grippe en UE est responsable chaque année d'une moyenne de 40 000 décès prématurés. Et jusqu'à 90 % de ces décès concernent des personnes de plus de 65 ans, notamment atteintes d'autres maladies.

La grippe est particulièrement problématique car elle se transmet avec une grande facilité. Tous les virus de la grippe se propagent d'une personne à l'autre dans les gouttelettes projetées en toussant et en éternuant. En outre, le virus peut survivre quelques temps hors du corps, aussi la transmission peut se faire à partir de mains, d'objets et de surfaces récemment contaminés comme des poignées de porte ou des robinets. De plus, certaines personnes infectées par le virus ne présentent pas de symptômes mais peuvent néanmoins transmettre la maladie. Pour toutes ces raisons, il est quasiment impossible de contrôler la propagation de la grippe.

Pour l'ECDC, la vaccination reste le moyen le plus efficace de se protéger contre la grippe. Les vaccins contre la grippe saisonnière protègent contre trois virus que l'on estime les plus probables pour l'hiver qui vient. Autrement dit, il faut renouveler les vaccinations tous les ans, et la protection n'est efficace que si elle correspond bien aux souches de virus qui circuleront effectivement. La composition des vaccins est revue chaque année en fonction de la surveillance internationale et des estimations des scientifiques sur les souches de virus attendues.

Selon Vaccines Europe, des chercheurs travaillent à un vaccin contre quatre souches du virus de la grippe. Depuis longtemps, des chercheurs financés par l'UE étudient comment améliorer le vaccin saisonnier et concevoir un vaccin universel, tout en explorant de nouvelles stratégies et médicaments pour contrer les épidémies. L'édition de CORDIS Express de cette semaine se penche sur certains de ces projets et sur les actualités et évènements connexes.

- Self-amplifying RNA technology applied to the development of a universal influenza vaccine (uniquement en anglais)

- Vers une nouvelle classe de médicaments contre la grippe

- Novel strategies to combat future influenza pandemics (uniquement en anglais)

- A Genetic View of Influenza Infection (uniquement en anglais)

- Bientôt un vaccin universel contre la grippe?

Source: D'après des informations communiquées par CORDIS, l'ECDC et Vaccines Europe.

Informations connexes

Pays (28)

  • Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Allemagne, Danemark, Estonie, Grèce, Espagne, Finlande, France, Croatie, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Luxembourg, Lettonie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovénie, Slovaquie, Royaume-Uni