Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une approche interdisciplinaire est essentielle au succès, affirment les experts

De nombreux objectifs de l'action clé "Alimentation, nutrition et santé/Environnement et santé" ne pourront être atteints que si un large éventail de disciplines scientifiques et d'acteurs socio-économiques sont mobilisés pour agir ensemble: tel est l'avis du Groupe consultati...
De nombreux objectifs de l'action clé "Alimentation, nutrition et santé/Environnement et santé" ne pourront être atteints que si un large éventail de disciplines scientifiques et d'acteurs socio-économiques sont mobilisés pour agir ensemble: tel est l'avis du Groupe consultatif d'experts (EAG) qui a débattu de cette action clé du programme thématique "Qualité de la vie et gestion des ressources du vivant".

Le groupe a examiné le programme de travail de l'action clé en se posant trois questions, la première ayant concerné "l'adéquation de la conception de l'action clé par rapport à l'approche axée sur la résolution de problèmes, sous l'angle de la formulation des problèmes et de la façon dont ils devraient être abordés".

Le principal défi que doit relever cette action clé consiste à répondre aux désirs des consommateurs en matière d'amélioration de la santé et du bien-être et à satisfaire à leurs exigences quant à la réduction des risques pour la santé liés aux aliments qu'ils consomment ou à l'environnement auquel ils sont exposés.

L'approche de cette action clé, axée sur la résolution de problèmes, doit placer le consommateur au premier plan de la chaîne alimentaire, estime l'EAG, et celui-ci devrait être en mesure d'influencer les méthodes de production primaire utilisées en agriculture, les méthodes de transformation employées, les pratiques commerciales en matière de restauration ainsi que le contenu informationnel de l'étiquetage des produits au point de vente.

La deuxième question que le groupe s'est posé a été de savoir "si les résultats escomptés sont clairement présentés et peuvent être mesurés de manière adéquate, pendant la durée du programme et à la fin".

La réalisation de certains des objectifs de cette action clé dépend de facteurs autres que la recherche, tels que la législation, l'éducation, la surveillance et le contrôle, l'industrie, le comportement du consommateur, etc., a déclaré le groupe.

Par ailleurs, il faut prendre soin de ne pas fixer des buts génériques, qui pourraient s'avérer inutiles pour l'évaluation des réalisations, ni des résultats qui manquent de réalisme, tels qu'une réduction de la fréquence du cancer en l'espace de cinq ans ou encore une réduction des cas d'intoxication alimentaire d'un pourcentage donné.

La dernière question abordée a été de savoir "si le choix des priorités de RDT pour 1999 est approprié compte tenu des objectifs du programme et des résultats escomptés". L'EAG a recommandé d'établir des interactions étroites entre les sous-domaines des actions clés "Environnement et santé" et "Alimentation, nutrition et santé" et d'autres actions clés telles que "Usine cellulaire", "Maîtrise des maladies infectieuses" et "Gestion durable de l'agriculture, de la pêche et de la sylviculture" afin de favoriser la formation de groupes de projets aux objectifs complémentaires.

Informations connexes

Programmes