Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un distillateur de whisky écossais recherche un jeune talent européen

Le distillateur de whisky écossais, William Grant & Son, s'est engagé à verser une somme de £300,000 (soit 500.000 euros) en faveur du Prix des jeunes européens pour l'invention et les découvertes, qui sera attribué en conjonction avec le "Nobel Exhibition Trust", l'organisati...
Le distillateur de whisky écossais, William Grant & Son, s'est engagé à verser une somme de £300,000 (soit 500.000 euros) en faveur du Prix des jeunes européens pour l'invention et les découvertes, qui sera attribué en conjonction avec le "Nobel Exhibition Trust", l'organisation à qui l'on doit l'exposition "The Big Idea Millennium" prévue à Irvine, en Ecosse. L'université de Paisley en Ecosse assurera l'organisation et l'administration du projet.

Le prix de £30,000 (50.000 euros) sera décerné tous les deux ans à la personne ou à l'équipe qui, de l'avis des membres du jury, aura fait le plus pour faire progresser l'Humanité grâce à une invention ou une découverte au cours des deux années précédentes. Les candidats doivent être âgés entre 18 et 35 ans.

Le projet, qui sera être lancé via Internet au printemps de l'an 2000, va certainement attirer l'intérêt d'un grand nombre d'instituts et d'universités en Europe.

Le doyen de l'université de Paisley, Sir Robert Easton, a déclaré: "Ce lancement marque la création de l'un des prix les plus prestigieux en Europe dans le domaine des sciences. Le Prix va encourager une nouvelle génération de scientifiques à suivre les pas de Nobel, et nous sommes convaincus qu'il va susciter des candidatures multiples et variées."

L'idée initiale du parrainage accordé par William Grant & Sons revient à un chauffeur routier qui est l'un des salariés de l'entreprise. Il souhaitait en faire une contribution durable pour assurer le développement des sciences dans le domaine de l'éducation, au moment des festivités destinées à marquer l'avènement du nouveau millénaire.

"J'ai tout simplement pensé à quelque chose qui pourrait aider les jeunes," a précisé M. Adams. "Ce sont les citoyens de demain, et ce sont eux qui vont avoir les idées de l'avenir."

Au printemps de l'an 2000, des avis publiés sur le World Wide Web ainsi que des annonces dans la presse scientifique et nationale vont inviter les personnes intéressés à déposer leur candidature.

Les candidats devront faire parvenir leur dossier via Internet à l'université de Paisley. Celle-ci répondra aux candidatures initiales en demandant un complément d'informations qui devront être attestées par un représentant bona fide de l'université dans le pays en question.

L'université de Paisley diffusera ensuite la liste restreinte aux membres du jury, qui seront chargés de sélectionner quatre lauréats. Ceux-ci seront invités à faire une communication aux journalistes de la presse et au public lors de l'exposition "The Big Idea Millennium" prévue à Irvine, en Ecosse, au printemps 2001.

A la fin de la durée d'exposition, les membres du jury rendront leur verdict définitif, et le gagnant recevra un prix d'une valeur de £30,000 (50.000 euros) alors que les autres candidats sélectionnés recevront des lots de consolation.