Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

CORDIS Express: Les résultats de la recherche s'attaquent au paludisme

CORDIS Express met en lumière les efforts de recherche financés par l'UE offrant d'importants résultats dans la lutte contre le paludisme.
CORDIS Express: Les résultats de la recherche s'attaquent au paludisme
Le paludisme a été éradiqué de l'UE au XXe siècle, mais nous sommes les plus chanceux; la maladie reste une des plus mortelles du monde, et tue une personne toutes les minutes. Chaque année, plus de 200 millions de cas font leur apparition, notamment auprès des enfants et des femmes enceintes dans les pays en développement.

C'est pourquoi il est crucial de poursuivre la recherche pour éradiquer complètement et traiter efficacement le paludisme. Et depuis 2007, plus de 67 nouveaux projets sur le paludisme d'une valeur de plus de 142,3 millions d'euros ont été soutenus par le 7e PC. Ils couvrent tous les domaines; de la recherche fondamentale, des vaccins, du diagnostic, des médicaments à la recherche sur les moustiques-vecteurs et leur contrôle ainsi que le renforcement des capacités de recherche et les chercheurs en formation.

Ainsi, ces efforts d'investissement et d'autres encore ont permis de mieux connaître le parasite, le vecteur, les interactions de l'hôte/pathogène et la maladie et de nouveaux outils pour combattre la maladie sont en cours de développement. Ces dernières années, des efforts supplémentaires ont été effectués pour aborder la recherche de mise en œuvre afin d'évaluer la meilleure utilisation des interventions de contrôle du paludisme existantes et les plus récentes dans les systèmes de santé locaux, et dans le développement et la meilleure utilisation des diagnostiques.

Financé par l'UE, le projet NANOMAL, par exemple, qui s'est achevé fin juin, a mis au point un dispositif innovant similaire à un smartphone qui se sert de la nanotechnologie de pointe pour détecter l'infection du paludisme et toute résistance aux médicaments à partir d'une goutte de sang. Le dispositif permettra aux professionnels de santé de prescrire pour la première fois le médicament antipaludéen approprié, offrant une médecine de précision innovante aux patients atteints du paludisme, dans un effort de réduire les 600 000 décès imputés à la maladie chaque année.

Ce projet ainsi que d'autres projets de recherche financés par l'UE offrent des résultats importants dans la lutte antipaludéenne. Cette édition de CORDIS Express explore quelques résultats ainsi que les nouvelles connexes.

- Une technologie vidéo de pointe utilisée pour développer de nouveaux concepts pour lutter contre le paludisme

- Prévenir le paludisme associé à la grossesse

- De nouveaux médicaments contre le paludisme

- Un diagnostic rapide et aisé du paludisme

- Tendances scientifiques: Le prix Nobel célèbre une découverte scientifique sur le traitement du paludisme et des ascaris

Source: D'après des informations communiquées par la DG recherche et innovation, CORDIS, NANOMAL et le Centre européen pour la prévention et le contrôle de la maladie.

Informations connexes

Programmes

Pays (28)

  • Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Allemagne, Danemark, Estonie, Grèce, Espagne, Finlande, France, Croatie, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Luxembourg, Lettonie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovénie, Slovaquie, Royaume-Uni