Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

RESFOOD propose des solutions pour une chaîne alimentaire durable et sûre

Le projet RESFOOD a récemment présenté ses solutions innovantes, comme les méthodes de biodétection de la présence de bactéries et les techniques d'extraction de sous-produits alimentaires, qui permettraient de renforcer l'efficacité énergétique et le recyclage de l'eau et les cycles des autres produits de la chaîne alimentaire européenne.
RESFOOD propose des solutions pour une chaîne alimentaire durable et sûre
Sous la direction du coordinateur de projet TNO aux Pays-Bas, RESFOOD a réussi à développer une suite impressionnante de solutions et d'approches innovantes sur la culture des plantes, la transformation alimentaire et la valorisation des déchets qui devrait avoir un impact positif sur le secteur alimentaire européen à l'avenir. Les solutions, les pratiques et les stratégies technologiques commerciales de RESFOOD, comme des techniques révolutionnaires pour le profilage microbien de l'eau ou la création de deux centrales pilotes de légumes frais découpés qui traitent et recycle l'eau, ont été présentées lors de la conférence finale du projet organisée à Bruxelles.

Boucler le cycle de l'eau dans l'horticulture et la transformation alimentaire

En moyenne, 44 % de l'abstraction totale d'eau en Europe est utilisée pour l'agriculture. Dans le cadre du projet RESFOOD, des solutions informatiques ont été développées pour résoudre cela. Testées dans le sud de l'Espagne et présentées lors de la conférence, ces solutions permettraient de réduire la consommation d'eau par tonne de produit dans les systèmes terrestres d'au moins 40 %, sans avoir d'effet sur la production. De plus, dans les locaux de Vezet, l'une des plus importantes entreprises de transformation de fruits et légumes aux Pays-Bas, l'équipe a pu démontré qu'il était possible de recycler 50 % de l'eau de lavage, après un traitement d'ultrafiltration (UF) et une désinfection aux UV, sans influencer la qualité du produit. Cette solution a été testée dans une ligne de production avec différents types de légumes.

Un laveur pour les aliments fraîchement découpés

Parmi les solutions présentées à la conférence figure une machine de lavage pour les aliments découpés développée par le partenaire du projet Kronen en Allemagne sur la base de travaux de recherche sur les stratégies de dépollution par CNTA en Espagne. Chargée de produire un laveur mécanique conforme aux normes de sécurité alimentaire et permettant des économies d'énergie et d'eau, l'équipe Kronen a étudié et développé un prototype de laveur écologique actuellement testé chez VEGA MAYOR SL, une entreprise de transformation de fruits et légumes importante en Espagne. La démonstration a obtenu des résultats prometteurs; la nouvelle machine a réduit la consommation d'eau de 1,8 litre/kg à 1,3 litre/kg. Eric Lefebvre de Kronen commente qu'il y a encore quelques points à améliorer: «Nous voulons utiliser les résultats de cette innovation pour économiser de l'énergie même pour les plus petits laveurs. Nous espérons réduire la consommation d'eau, utiliser l'eau du tapis convoyeur pour réalimenter le laveur. Nous aimerions aussi faire des tests sur d'autres produits comme les jeunes pousses et les épinards».

Des méthodes de biodétection optiques pour un suivi rapide des bactéries

La sécurité de l'eau et des aliments constitue l'un des points centraux de Tecnion, un partenaire du projet RESFOO en Israël. S'adressant au cours de la conférence, le professeur Ester Segal de Tecnion a présenté un système de biodétection optique innovant pour la détection rapide et sur place de la concentration en micro-organismes dans l'eau. Le prototype est fiable et a obtenu de bons résultats pendant les deux séries d'essais, et les résultats de la deuxième démonstration sont actuellement traités et analysés pour optimiser davantage la performance des biocapteurs. L'équipe du professeur Segal a déjà été contactée par plusieurs entreprises intéressées par la technologie.

Un kit IS-Pro pour le profilage microbien de l'eau

Sur le même sujet, aux Pays-Bas, le partenaire Microbiome a développé le kit IS-Pro. Pendant les trois ans du projet, l'équipe a exploité un processus appelé le profilage IS, qui utilise les différences au niveau de l'ADN, analysées par la réaction en chaîne à la polymérase (PCR) pour détecter toutes les bactéries présentes. À la conférence, Martine Bos de Microbiome commentait que l'équipe travaille actuellement sur l'obtention de la certification nécessaire pour que le kit, en plus d'un dispositif de filtrage de l'eau portable également développé au cours du projet, soit commercialisé en 2016.

Parmi les autres solutions RESFOOD figurent une technologie de gestion d'irrigation optimisée et des technologies de recyclage de l'eau et de récupération des nutriments ainsi que des techniques d'extraction écologique de substances de valeurs à partir des sous-produits alimentaires. Les tests dans les scénarios réels ont été réalisés par tous les acteurs du projet RESFOOD en vue d'évaluer l'application potentielle des solutions au profit de l'industrie alimentaire européenne.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet RESFOOD

Source: D'après la couverture de la conférence de clôture de RESFOOD.

Informations connexes