Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouvelles molécules porteuses d'espoir pour les patients atteints de cancer du pancréas

Des chercheurs financés par l'UE ont identifié et évalué des nouvelles molécules qui pourraient, à terme, conduire à des médicaments anticancéreux vitaux.
De nouvelles molécules porteuses d'espoir pour les patients atteints de cancer du pancréas
Des chercheurs financés par l'UE ont notablement progressé dans la conception de nouveaux médicaments qui prolongent l'espérance de vie et améliorent la qualité de vie des patients atteints de cancer du pancréas. À l'aide d'un dépistage systématique de composés synthétiques ou naturels, l'équipe du projet PANACREAS (Integrating chemical approaches to treat pancreatic cancer: making new leads for a cure) a identifié de nombreuses cibles moléculaires prometteuses pour enrayer la progression du cancer.

La confirmation d'une forte activité anticancéreuse pourrait conduire à tester et évaluer plus avant ces molécules, ainsi qu'à une application clinique de nouveaux médicaments anticancéreux.

Le cancer du pancréas (adénocarcinome pancréatique, PDAC) est l'un des cancers les plus agressifs chez l'homme. Rien qu'en UE, il cause 34 000 décès par an. Malgré d'importantes recherches ces dernières années, les traitements conventionnels (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, et leurs combinaisons) n'ont qu'un impact faible, voire nul, sur le cours de ce cancer agressif à métastase rapide, qui tue presque tous les patients.

De nouveaux traitements sont donc nécessaires d'urgence afin d'optimiser l'état physique et psychologique des patients, et de réduire les dépenses de santé de l'UE. En outre, les nouvelles molécules médicamenteuses potentielles identifiées par PANACREAS pourraient stimuler l'innovation technologique, créer des opportunités pour les sociétés pharmaceutiques européennes, et renforcer la réputation de l'Europe dans la découverte de traitements pour des maladies considérées comme incurables.

La quête de nouveaux médicaments en vue de freiner la progression du PDAC et prolonger ainsi l'espérance de vie du patient tout en réduisant les dépenses de santé est une priorité de l'UE.

Le projet PANACREAS a rassemblé des cliniciens, des chercheurs sur le cancer d'un point de vue translationnel, des chimistes et deux sociétés pharmaceutiques, dans un effort intégré de synthétiser et de tester de nouveaux médicaments pour les PDAC. Pour identifier les inhibiteurs de divers suppresseurs connus de la tumeur, les chercheurs ont fait appel à des tests de dépistage, des modèles et des expériences in silico. Selon l'équipe, certaines protéines et enzymes pourraient être impliquées dans la propagation des PDAC.

Le programme de travail du projet a tenté de répondre spécifiquement aux questions et défis cliniques rencontrés par les chercheurs pour développer des thérapies viables du PDAC. Ces difficultés sont la résistance à la thérapie conventionnelle et la propension élevée du cancer à développer des métastases. Ces problèmes ont été pris en compte lors de la sélection de cibles moléculaires possibles.

L'équipe du projet a synthétisé de nouvelles molécules, évalué leur capacité à bloquer efficacement les mécanismes liés au cancer et déterminé leur activité anticancéreuse in vivo. Les molécules présentant une activité anticancéreuse prometteuse dans les cellules de PDAC ont été ensuite examinées plus en profondeur. Des dépistages génétiques chimiques ont également été effectués en vue d'identifier les composants présentant une activité létale synthétique dans les PDAC.

Les composants les plus prometteurs devraient être validés pour leur potentiel thérapeutique par le Centre intégré d'oncologie (CIO) Cologne-Bonn. Le CIO Cologne-Bonn est certifié par la Fondation allemande pour le cancer (Deutsche Krebshilfe) comme l'un des cinq centres d'excellence allemands consacrés à l'hématologie et l'oncologie clinique.

Le projet PANACREAS s'est achevé officiellement fin février 2016.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
site web du projet PANACREAS

Source: D'après des informations communiquées par le projet

Informations connexes