Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La recherche européenne en neurosciences au service de la société

A l'occasion de la Semaine européenne du cerveau, la DG XII de la Commission européenne a présenté quatre projets de recherche qui contribuent de façon significative aux progrès des neurosciences.

Ces projets ont des implications importantes pour le traitement des maladies ne...
A l'occasion de la Semaine européenne du cerveau, la DG XII de la Commission européenne a présenté quatre projets de recherche qui contribuent de façon significative aux progrès des neurosciences.

Ces projets ont des implications importantes pour le traitement des maladies neurologiques et notre compréhension du cerveau humain, avec des avantages manifestes pour la société et des retombées potentielles pour les industries biotechnologique et pharmaceutique:

- la régénération des cellules nerveuses à la suite d'une lésion pour déterminer ce qui peut être fait pour faciliter la réparation
- le ralentissement de la progression de la sclérose latérale amyotrophique en trouvant des moyens de maintenir en vie les motoneurones
- l'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique pour voir comment le cerveau travaille afin d'améliorer le diagnostic et le traitement des maladies du cerveau
- le développement de modèles animaux (chez la souris et le rat) de la maladie d'Alzheimer afin d'acquérir une meilleure compréhension de cette maladie.

Une description détaillée de ces quatre projets est disponible à l'adresse suivante:

URL: http://europa.eu.int/comm/dg12/press/1999/pr1703en.html

La compréhension du cerveau pourrait être le seul moyen de résoudre certains problèmes sociaux, médicaux et éducationnels auxquels sont confrontés les citoyens européens, tels que la toxicomanie, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, l'apoplexie, l'épilepsie, l'arriération mentale, la dyslexie et les troubles du langage, a déclaré la DG XII. Saisir la complexité du système nerveux n'est pas une tâche aisée. Le cerveau humain contient des milliards de cellules nerveuses aux caractéristiques très variées, chaque neurone communiquant avec jusqu'à 10 000 autres neurones.

L'expérience acquise dans le cadre du Quatrième programme-cadre (4ème PCRD) de recherche, de développement technologique et de démonstration de l'Union européenne a montré que les activités de recherche en neurosciences entreprises au niveau européen réunissent d'excellents scientifiques d'horizons professionnels très différents pour relever le défi scientifique complexe constitué par la compréhension du cerveau humain. L'objectif final est de mettre au point des pratiques diagnostiques, préventives et thérapeutiques, nouvelles ou améliorées, pour les troubles neurologiques et mentaux.

Dans le 4ème PCRD, le programme BIOTECH a financé 45 projets transnationaux et pluridisciplinaires sur la communication des cellules du système nerveux, lesquels ont fait intervenir 241 laboratoires et bénéficié d'un budget total de 42,1 millions d'ECU. En outre, le programme BIOMED a soutenu 73 projets consacrés à la "recherche sur le cerveau", impliquant 495 équipes avec un budget total de 45 millions d'ECU.

Le Cinquième programme-cadre (5ème PCRD) continuera à s'attaquer aux grands problèmes liés aux troubles et maladies du cerveau et à promouvoir de nouvelles méthodes de diagnostic et de prévention et les bases pour de nouveaux traitements. Il accordera également une attention particulière à la compréhension du comportement, des mécanismes de mémoire, d'apprentissage et de souvenir, ainsi que de l'apprentissage du langage, et explorera les synergies entre neurosciences et technologies de l'information. Il veillera à ce que les découvertes en neurosciences soient transférées vers les industries européennes en vue du développement de nouveaux créneaux commerciaux et de l'innovation industrielle au bénéfice des citoyens européens. Les neurosciences sont l'une des sept "activités de RDT à caractère générique" auxquelles un budget total de 483 millions d'euros a été alloué à l'intérieur du 5ème PCRD.

En outre, l'action clé "Vieillissement de la population et handicaps" du 5ème PCRD accordera une attention particulière à la maladie d'Alzheimer, à la maladie de Parkinson ainsi qu'aux facteurs biologiques, psychologiques et socio-économiques favorisant un vieillissement sain. Le budget total de cet action clé est de 190 millions d'euros.

Informations connexes

Programmes