Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission envisage des actions de sensibilisation pour un usage plus sûr de l'Internet

La Commission européenne a publié un appel à propositions ouvert, dans le cadre du plan d'action sur la promotion d'un usage plus sûr de l'Internet, afin de présenter les systèmes de filtrage et d'évaluation du contenu et de préparer des actions de sensibilisation.
Le plan d'action est un programme communautaire pluriannuel portant sur la période 1999-2002, au sein duquel plusieurs appels à propositions sont envisagés. Dans le cadre du plan d'action, la Commission souhaite recevoir des propositions couvrant l'un des deux domaines suivants:
- application de systèmes de filtrage et d'évaluation pour le contenu de l'Internet (projets de démonstration);
- promotion de la sensibilisation de l'usage plus sûr de l'Internet (actions préparatoires).
L'objectif des actions dans le premier domaine est de permettre aux internautes (parents, professeurs) de décider des contenus auxquels peuvent accéder les autres utilisateurs dont ils sont responsables.
Afin de réaliser cet objectif, les propositions donnant à l'utilisateur un contrôle sur l'usage de la connexion Internet seront examinées. Ces propositions peuvent inclure des technologies basées sur des étiquettes de contenu de métadonnées, ou des caractéristiques de contenu en ligne, afin de créer des "systèmes de filtrage et d'évaluation" destinés à améliorer l'accès aux informations appropriées.
La classification des contenus de l'information peut être réalisée par des fournisseurs de contenu, des experts tiers, des administrateurs locaux, une enquête ou un vote, ou par des outils automatisés. Les mécanismes peuvent être installés sur les PC des utilisateurs, sur un réseau local (Local Area Network - LAN) ou un serveur proxy local, chez un fournisseur d'accès Internet, sur un serveur proxy distant, ou sur un moteur de recherche ou un site Web.
Les projets de démonstration devraient inclure les organismes d'auto-réglementation, des usagers de l'industrie, des associations de protection des droits du consommateur et du citoyen et les institutions publiques responsables de la réglementation dans le secteur et de la protection des mineurs.
L'appel se déroulera en deux étapes. La première comprend le développement de prototypes qui seront ensuite évalués pour la sélection d'un nouveau financement dans la seconde phase.
Les objectifs des actions du deuxième domaine sont les suivants: promouvoir des actions de sensibilisation destinées aux utilisateurs, en particulier aux enfants, aux parents et aux professeurs, et leur permettre d'utiliser les ressources de l'Internet fournies en toute sécurité et en toute confiance. Elles encourageront l'utilisation des services de l'Internet dans les ménages et les écoles en réduisant les sources d'inquiétudes des parents et des professeurs concernant la disponibilité de contenu illicite et nuisible.
Les actions de sensibilisation contribueront au succès du premier domaine en stimulant l'application et l'utilisation de systèmes de filtrage et d'évaluation afin de diriger ou de contrôler l'accès aux services Internet.
Les actions de ce second domaine se dérouleront en deux étapes. La première identifiera les meilleurs moyens de réaliser les objectifs et lancera les projets pilotes. La seconde aidera de nombreuses organisations des Etats membres (comme les organismes de défense des consommateurs et autres associations opérant dans ce domaine) afin de mettre en ouvre les actions au niveau national. Le présent appel à propositions concerne la première étape.
Cet appel à propositions est destiné aux entités, privées ou publiques, au sein de l'Union européenne. Tous les projets doivent être transnationaux et inclure une coopération entre les différents Etats membres. La participation est ouverte aux pays tiers aux conditions fixées par les documents techniques de référence.
Les informations concernant l'appel sont disponibles sur le site Web de la Commission à l'adresse suivante:
URL: http://www.echo.lu/iap