Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission souligne l'importance des technologies de conversion de la biomasse

Dans sa synthèse des études financées par la CE dans le domaine des technologies de conversion de la biomasse récemment publiée, la Commission européenne (CE), direction générale XII, considère la biomasse comme une importante source d'énergie renouvelable et espère que, d'ici...
Dans sa synthèse des études financées par la CE dans le domaine des technologies de conversion de la biomasse récemment publiée, la Commission européenne (CE), direction générale XII, considère la biomasse comme une importante source d'énergie renouvelable et espère que, d'ici l'an 2010, elle fournira jusqu'à 9% de la consommation totale en énergie de l'UE.
L'ouvrage traite essentiellement des réalisations et des perspectives relatives à la production de chaleur et d'électricité. Il a pour but de donner un aperçu des perspectives actuelles et futures liées à la technologie et à l'application pour la production énergétique européenne par la conversion thermonucléaire de la biomasse solide. De plus, il envisage la méthode et l'étendue de la contribution des activités de recherche et de développement technologique financées par la CE à ces développements.
L'ouvrage identifie les barrières et les obstacles techniques qui empêchent le développement du marché de la biomasse au sein des Etats membres de l'UE.
L'étude envisage un certain nombre de biocarburants divers et examine plusieurs techniques d'utilisation de la biomasse. Elle identifie les techniques actuellement les plus intéressantes:
- combustion directe dans des chaudières de petite et de grande taille (pour la production de chaleur, d'électricité et la production combinée (CHP) de chaleur et d'électricité);
- conversion thermique moderne de la biomasse en un carburant secondaire par gazéification thermique et pyrolyse, suivie de l'utilisation du carburant dans un moteur ou une turbine;
- conversion biologique en méthane par décomposition anaérobie bactérienne et l'utilisation des biogaz dans des moteurs et des chaudières;
- conversion chimique ou biochimique des matières organiques en hydrogène, méthanol, éthanol ou diesel.
La publication identifie un certain nombre de facteurs qui ont des conséquences sur le coût de la bioénergie:
- les spécifications et normes pour les biocarburants;
- le pré-traitement du carburant;
- l'alimentation en carburant, en particulier dans les systèmes pressurisés;
- le stockage du carburant;
- l'évacuation et le traitement des cendres.
En résumé, l'ouvrage contient un ensemble de directives relatives au développement de la conversion de la biomasse en énergie utile.

Informations connexes

Programmes