Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rendre accessibles les données de l'observation de la Terre

Afin de rendre accessibles au grand public les données de l'observation de la Terre, l'Institut des applications spatiales (SAI), une branche du Centre commun de recherche de la Commission européenne, a récemment publié un rapport comportant un aperçu de ses systèmes actuels e...
Afin de rendre accessibles au grand public les données de l'observation de la Terre, l'Institut des applications spatiales (SAI), une branche du Centre commun de recherche de la Commission européenne, a récemment publié un rapport comportant un aperçu de ses systèmes actuels et futurs d'observation spatiale de la Terre.
Le rapport fournit des informations détaillées relatives aux caractéristiques des détecteurs opérationnels d'observation de la Terre montés à bord de satellites. Il donne une description détaillée des missions, des instruments, des orbites et des produits, ainsi que des coûts indicatifs du SAI. La plupart des catégories abordées dans le rapport contiennent également des liens vers des adresses Internet, permettant ainsi d'accéder à de plus amples informations.
La publication est liée en grande partie au besoin spécifique de disposer de données relatives à l'observation terrestre du projet HydAlp du Centre d'observation de la Terre (COT), qui envisage d'utiliser la télédétection dans des modèles hydrologiques afin d'améliorer la gestion et la conservation des ressources en eau.
Le SAI a rédigé ce rapport dans le cadre du projet ASTRON (Applications on the synergy of satellite telecommunications Earth observation and navigation - Applications résultant de la synergie des télécommunications par satellite, de l'observation de la Terre et de la navigation). Ce projet était à l'origine dérivé du programme COT et a pour but d'étudier les synergies entre les technologies spatiales. Il devrait introduire des services et des applications novateurs et durables basés sur la convergence des informations numériques provenant des satellites.