Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission clarifie les plans allemands concernant les déchets radioactifs

Selon la Commission européenne, les plans allemands pour l'élimination des déchets radioactifs sur trois sites ne devraient pas aboutir à une contamination radioactive ayant des implications importantes pour la santé, l'eau, la terre ou l'air des autres Etats membres de l'Unio...
Selon la Commission européenne, les plans allemands pour l'élimination des déchets radioactifs sur trois sites ne devraient pas aboutir à une contamination radioactive ayant des implications importantes pour la santé, l'eau, la terre ou l'air des autres Etats membres de l'Union européenne.
En septembre 1998, le gouvernement de la République fédérale d'Allemagne a transmis à la Commission européenne des données concernant ses plans d'élimination des déchets radioactifs résultant:
- du démantèlement de la centrale nucléaire de Greifswald, située en Mecklenbourg-Poméranie-Antérieure;
- du démantèlement de la centrale nucléaire de Rheinsberg, située dans le Brandebourg;
- du fonctionnement de Interim Storage North, également située en Mecklenbourg-Poméranie-Antérieure.
La Commission a rédigé son opinion sur la base de ces données et des explications fournies ultérieurement par le gouvernement allemand, et après consultation du groupe d'experts.
La distance entre la centrale située en Mecklenbourg-Poméranie-Antérieure et la frontière la plus proche est de 45 km, les territoires les plus proches des Etats membres se situant à environ 120km (Danemark) et 135km (Suède). De plus, la distance entre la centrale située dans le Land de Brandebourg et la frontière la plus proche est de 80 km, les territoires les plus proches des Etats membres étant situés à environ 180km (Danemark) et 250km (Suède).
Dans des conditions de fonctionnement normales, la population des autres Etats membres ne sera pas, du point de vue de la santé, exposée de manière significative aux émissions des effluents liquides et gazeux.
Les déchets radioactifs provenant de la mise hors service et du démantèlement des centrales nucléaires de Greifswald et de Rheinberg seront stockés et éliminés dans des sites qualifiés en Allemagne. Les déchets solides non radioactifs ou les matières ordinaires et résiduelles qui sont libérés sous contrôle réglementaire conformément aux seuils de libération, seront considérés comme des déchets conventionnels ou réutilisés ou recyclés.
Les déchets de faible et moyenne activité traités par Interim Storage North située en Mecklenbourg-Poméranie-Antérieure seront stockés sur le site.
En cas de déchargement imprévu de déchets radioactifs pouvant survenir après un accident dont le type et la portée sont envisagés dans les données générales, les doses susceptibles de toucher la population des autres Etats membres ne seraient pas nocives à la santé.
En conclusion, la Commission est d'avis que l'application des plans concernant l'élimination des déchets radioactifs des trois centrales susmentionnées, en cas de fonctionnement normal et en cas d'accident dont le type et la portée sont envisagés dans les données générales, ne devrait pas provoquer de contamination radioactive ayant des implications importantes pour la santé, l'eau, la terre ou l'air dans les autres Etats membres.