Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La BEI finance les projets environnementaux en Lettonie et en Espagne

La Banque européenne d'investissement (BEI) a annoncé l'octroi d'emprunts d'un montant total de 26 millions d'euros à la Lettonie et à l'Espagne pour d'importants projets environnementaux.
Le prêt de 20 millions d'euros octroyé à la République de Lettonie soutiendra principale...
La Banque européenne d'investissement (BEI) a annoncé l'octroi d'emprunts d'un montant total de 26 millions d'euros à la Lettonie et à l'Espagne pour d'importants projets environnementaux.
Le prêt de 20 millions d'euros octroyé à la République de Lettonie soutiendra principalement les investissements environnementaux prioritaires réalisés par les petites et moyennes municipalités lettones. Un souci particulier est accordé aux projets des secteurs de l'eau, des eaux usées, des déchets solides et de l'infrastructure et des équipements urbains qui ont un impact positif important sur l'environnement. Selon la BEI, la remise en état et la modernisation de l'infrastructure municipale, en particulier dans le domaine environnemental, contribuera à la croissance économique durable de la Lettonie en favorisant la protection de la santé publique et la préservation des équipements collectifs, mais également en exerçant un impact bénéfique sur la pêche, l'agriculture, les loisirs et le tourisme.
Les projets permettront une mise à niveau des normes environnementales lettones par rapport à celles de l'Union européenne (UE), comme le prévoit l'Accord de partenariat en vue de l'adhésion conclu entre la Lettonie et l'UE. Globalement, l'investissement aura un impact positif sur la région de la mer Baltique, dans le respect de l'accord de HELCOM (Commission d'Helsinki pour la protection de l'environnement de la Mer Baltique).
Le prêt de 42 millions d'euros octroyé à l'Organisme public d'assainissement des eaux usées de la communauté de Valence en Espagne financera la mise à jour des installations de traitement des eaux usées de la région.
Le projet comprend la construction ou la modernisation de 28 stations de traitement des eaux usées, la construction d'un nouveau déversoir en mer, la remise en état de sept collecteurs existants et la modernisation technique et l'extension du réseau d'assainissement, y compris un certain nombre de stations de pompage. Les travaux font partie du Plan directeur de traitement des eaux usées adopté par le gouvernement régional en 1993, dont la première phase a été financée par un prêt de la BEI.
La population de la région de Valence, zone fortement touristique, passe d'environ 4 millions d'habitants à presque 6 millions durant l'été. Important centre industriel, cette région nécessite également des systèmes de pointe de protection de l'environnement. L'investissement prévu pour le traitement des eaux usées contribuera à la sauvegarde des ressources environnementales de la région, à l'amélioration de la qualité de la vie de ses habitants et à la mise en valeur de l'attrait de ses plages pour les touristes.
La BEI a été fondée en 1958 en vertu du Traité de Rome instituant la Communauté économique européenne, avec pour mission de contribuer à l'intégration, au développement équilibré et à la cohésion économique et sociale des Etats membres grâce au financement, à l'aide de prêts à long terme, d'investissements favorisant la réalisation des objectifs de l'Union européenne.

Pour le financement de projets à petite ou moyenne échelle, la BEI a recours au mécanisme des prêts globaux, créé par la Banque en 1968. Il s'agit de lignes de crédit ouvertes en faveur de banques ou d'autres intermédiaires financiers opérant à une échelle nationale, régionale ou locale, qui prêtent à leur tour les fonds, dûment fractionnés, à l'appui de projets d'investissement de plus petite échelle répondant aux critères de sélection de la BEI.

Informations connexes

Pays

  • Espagne, Lettonie