Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le 5ème PCRD joue un rôle important dans la création d'emplois

Selon une communication qu'elle a adoptée sur les politiques de l'UE visant à stimuler la création d'emplois, la Commission européenne (CE) se penche sur le cinquième programme-cadre (5ème PCRD) de recherche et de développement technologique (RDT) afin d'améliorer les capacité...
Selon une communication qu'elle a adoptée sur les politiques de l'UE visant à stimuler la création d'emplois, la Commission européenne (CE) se penche sur le cinquième programme-cadre (5ème PCRD) de recherche et de développement technologique (RDT) afin d'améliorer les capacités scientifiques et technologiques de l'Union européenne (UE).
La Communication préconise une combinaison équilibrée de politiques macroéconomiques, de politiques nationales de l'emploi améliorées et d'une réforme des marchés des biens, des services et des capitaux afin de régler les problèmes de chômage de l'Union européenne. Dans l'UE, 61% de la population en âge de travailler est active, pour 70% aux Etats-Unis et au Japon.
"Diminuer le taux de chômage est notre priorité principale", a affirmé Padraig Flynn, Commissaire actuel en charge de l'emploi et des affaires sociales, après l'adoption du texte. "Nous avons besoin de croissance et de réformes structurelles afin de créer davantage d'emplois et d'améliorer leur qualité; les débats visant à savoir quel est l'élément le plus important sont tout simplement stériles, et n'apportent par conséquent rien d'utile".
La Communication s'intègre dans le cadre de la contribution de la Commission à un pacte européen sur l'emploi qui a été proposé.
La Commission soutiendra les Etats membres en:
- encourageant et en soutenant l'investissement en capital et en ressources humaines afin de renforcer l'économie de l'UE;
- favorisant des réformes structurelles afin de permettre aux marchés de mieux fonctionner et d'atteindre une croissance et un emploi durables;
- encourageant la modernisation des systèmes de protection sociale et de taxation afin d'améliorer les incitations à travailler et les opportunités d'entrer ou de revenir sur le marché du travail.
La Commission reconnaît que l'une des principales faiblesses de l'UE réside dans ses niveaux d'investissement bas. La stratégie macroéconomique de l'UE soutient des niveaux d'investissement plus élevés pour la croissance de l'emploi. Les sources principales de l'assistance de l'UE seront les fonds structurels réformés, avec le soutien du Fonds social européen pour les ressources humaines, et le 5ème PCRD qui permet d'améliorer les capacités scientifiques et technologiques de l'UE.

Informations connexes

Programmes

Thèmes

Stratégies