Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le vieillissement cognitif chez les femmes culmine dans les pays fondés sur l'égalité des sexes

Une nouvelle recherche menée par l'Université de Columbia à l'aide d'ensembles de données multiples, dont celles collectées auprès de trois projets complets financés par l'UE se concentrant sur le vieillissement, a souligné la façon dont le fonctionnement cognitif des femmes s'améliore dans des pays qui mettent l'accent sur l'importance de l'égalité des genres.
Le vieillissement cognitif chez les femmes culmine dans les pays fondés sur l'égalité des sexes
Des chercheurs de la faculté Mailman de santé publique de l'Université de Columbia ont examiné d'un point de vue socio-culturel le lien entre les attitudes face au rôle des hommes et des femmes et leur fonction cognitive à des âges plus avancés.

Les études précédentes s'étaient concentrées davantage sur les facteurs socio-économiques et le développement économique qui a certainement conduit à un manque d'opportunités et de faibles performances cognitives des femmes au cours de leur vie. Néanmoins, jusqu'à présent, l'impact des attitudes à l'égard du rôle des hommes et des femmes sur les performances cognitives des femmes plus tard dans la vie est resté complètement inexploré. «Cette recherche est une première tentative de faire la lumière sur d'importantes conséquences préjudiciables, quoique peu étudiées, de l'inégalité des genres sur la santé des femmes plus tard dans la vie», a souligné le chercheur et auteur principal Éric Bonsang, PhD, de l'Université Paris-Dauphine et de la faculté Mailman de santé publique de l'Université de Columbia.

Les chercheurs ont utilisé des résultats de performances cognitives issues d'études sur 226 661 personnes de 27 pays âgées de 50 à 93 ans et nées entre 1920 et 1959. Les différentes tâches comprenaient une liste de 10 mots dont les participants devaient se souvenir immédiatement d'autant de mots que possible ou après un certain délai, et dans certaines tâches, les participants ont dû répondre à l'affirmation suivante: «Lorsque les emplois sont rares, les hommes devraient avoir plus le droit à un emploi que les femmes.»

Les chercheurs souhaitaient trouver les associations selon lesquelles les femmes qui vivent dans une société présentant des attitudes plus traditionnelles par rapport aux rôles des hommes et des femmes sont moins susceptibles d'avoir accès aux opportunités d'éducation et d'emploi et présentent, par conséquent, des performances cognitives plus faibles plus tard dans la vie par rapport aux hommes du même âge.

Les découvertes publiées dans la revue «Psychological Science», ont en effet révélé une immense variabilité entre les pays ayant des attitudes culturelles à l'égard des rôles des hommes et des femmes influençant les performances cognitives et le résultat selon le sexe. «Cela montre que les femmes vivant dans des pays fondés sur l'égalité ont de meilleurs résultats cognitifs plus tard dans leur vie que les femmes vivant dans des sociétés non fondées sur l'égalité. Par ailleurs, dans des pays qui se sont fondés davantage sur l'égalité avec le temps, les performances cognitives des femmes se sont améliorées par rapport à celles des hommes», a commenté Bonsang.

Ces variations entre les pays pourraient désormais être mieux comprises grâce aux données collectées. L'avantage des femmes en matière de performances cognitives était plus élevé en Suède, un pays renommé pour l'adoption d'attitudes plus modernes par rapport à l'égalité des genres, contrairement à d'autres pays plus traditionnels comme le Ghana où les hommes obtenaient de meilleurs résultats que les femmes. «Ces résultats renforcent le besoin de politiques visant à réduire les inégalités des sexes puisque nous montrons que les conséquences vont au-delà du marché du travail et des inégalités de salaire», souligne M. Bonsang.

Cependant, comme le montre la récente colère des britanniques concernant l'énorme disparité de salaires entre les hommes et femmes les plus connus employés par de la BBC, les attitudes et valeurs culturelles dans les pays qui sont considérées plus respectueuses des genres ont encore du mal à offrir une parité complète entre les sexes.

Les chercheurs ont utilisé des enquêtes de l'étude américaine sur la santé et la retraite, l'enquête sur la santé, le vieillissement et la retraite en Europe, l'étude longitudinale britannique sur le vieillissement, et l'étude de l'Organisation mondiale de la santé sur le vieillissement mondial et la santé des adultes. Les chercheurs ont également utilisé des données détaillées sur le vieillissement en UE collectées dans les projets du 7e PC financés par l'UE SHARE-PREP, SHARE-LEAP et SHARE M4, qui se sont tous achevés en 2009, 2010 et 2014 respectivement.

Pour plus d'informations, veuillez consulter:
page du projet SHARE-PREP sur CORDIS
page du projet SHARE_LEAP sur CORDIS
page du projet SHARE_M4 sur CORDIS

Source: D'après des communiqués de presse

Informations connexes