Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'Argentine peut participer au 5ème programme-cadre

Selon la Mission de l'Argentine auprès de l'Union européenne (UE), les participants ou les entités de recherche d'Argentine, y compris les entreprises, sont éligibles pour participer, sous réserve d'un autofinancement, aux programmes thématiques du cinquième programme-cadre (F...
Selon la Mission de l'Argentine auprès de l'Union européenne (UE), les participants ou les entités de recherche d'Argentine, y compris les entreprises, sont éligibles pour participer, sous réserve d'un autofinancement, aux programmes thématiques du cinquième programme-cadre (FP5) de recherche et développement technologique (RDT), dès les premiers appels à propositions.
Les quatre programmes thématiques sont :
- qualité de la vie et gestion des ressources du vivant ;
- société de l'information conviviale ;
- croissance compétitive et durable ;
- énergie, environnement et développement durable.
Ceci fait suite à l'adoption, le 12 mars 1999, d'un accord de coopération scientifique et technologique. Ce document devrait être signé bientôt et on peut espérer qu'il entrera en vigueur à la fin de 1999.
A titre de réciprocité, les entités européennes sont éligibles pour participer à toutes activités similaires de RDT en Argentine dans les domaines scientifiques et technologiques correspondants.
Pour encourager et faciliter la participation des partenaires argentins au 5ème PCRD, le Secrétariat pour la Science et la Technologie d'Argentine (SECyT) a constitué un fonds annuel de 3 millions USD pour financer la participation argentine aux projets présentés conjointement avec ses partenaires européens appropriés en réponse aux appels à propositions.
En outre, les entités d'Argentine restent éligibles pour participer au programme horizontal "Affirmer le rôle international de la recherche communautaire" du 5ème PCRD.
Le 12 mars 1999, la Direction générale XII de la Commission européenne a annoncé que des experts et des organismes d'Argentine pouvaient participer intégralement, sous réserve d'un autofinancement, au cinquième programme-cadre de l'Euratom.

Informations connexes