Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission recherche des experts pour le contrôle des programmes du 5ème PCRD

La Commission européenne, DG XII, recherche des experts indépendants qui participeront aux exercices annuels de contrôle du cinquième programme-cadre, du programme-cadre Euratom, et des programmes spécifiques qui les composent. Les réponses à cet appel seront employées afin d'établir une liste d'experts compétents pouvant être appelés à participer aux exercices annuels de contrôle (2000-2003) pendant la durée du cinquième programme-cadre.
Les décisions concernant les programmes-cadres stipulent que la Commission doit contrôler continuellement et systèmatiquement, avec l'aide d'experts indépendants et qualifiés, l'application des programmes-cadres et de leurs programmes spécifiques:
- cinquième programme-cadre de recherche et de développement technologique;
-- qualité de la vie et gestion des ressources du vivant;
-- société conviviale de l'information;
-- compétitivité et croissance durable;
-- énergie, environnement et développement durable;
-- affirmer le rôle international de la recherche communautaire;
-- promouvoir l'innovation et encourager la participation des PME;
-- améliorer le potentiel humain de recherche et la base de connaissances socio-économiques.
- cinquième programme-cadre de la Communauté européenne de l'énergie atomique pour les activités de recherche et de formation;
-- énergie nucléaire.
Les candidats sélectionnés aideront principalement la Commission à évaluer l'évolution de la réalisation des programmes et à estimer si leurs objectifs, priorités et ressources financières sont toujours adaptées aux changements de situation. Ces évaluations pourraient mener à des propositions de la Commission visant à modifier les programmes-cadres ou leurs programmes spécifiques.
En plus des groupes annuels de contrôle, la liste d'experts pourra être utilisée pour la création d'autres groupes d'experts destinés à compléter le système d'évaluation et de contrôle des programmes-cadres, à condition que les mêmes critères soient appliqués pour la sélection des experts.
Les candidats doivent fournir la preuve de leurs capacités dans le domaine d'un des programmes concernés et avoir assumé des responsabilités importantes dans le secteur public ou privé. De plus, ils doivent démontrer leur capacité à examiner les perspectives scientifiques et technologiques, sur la base de leur expérience, et à les évaluer à la lumière des politiques communautaires et posséder des compétences de haut niveau dans un ou plusieurs des domaines suivants:
- recherche dans les domaines de la science et de la technologie correspondant aux programmes concernés, gestion de RDT et adoption des résultats de RDT (expérience acquise dans un centre de recherche, une université ou une entreprise, y compris les petites entreprises);
- formulation de politique ou de stratégie de RDT, d'innovation, ou d'autres politiques concernant les programmes en question;
- évaluation de RDT et analyses et interprétations des données scientifiques et technologiques;
- transfert de technologie et exploitation des résultats de RDT;
- coopération internationale dans les domaines de la science et de la technologie.
Afin d'assurer l'impartialité des exercices de contrôle, les candidats ne doivent avoir été, lors de l'application du cinquième programme-cadre, ni adjudicataire pour un projet de recherche, ni membre d'un comité créé pour les programmes spécifiques, ni expert associé aux travaux d'un de ces comités.

Les participants aux exercices de contrôle ou d'évaluation précédents des programmes-cadres ou de leurs programmes spécifiques ou d'évaluation des propositions de projet peuvent également poser leur candidature.
Tout citoyen d'un Etat membre, d'un état associé au programme-cadre ou d'un état avec lequel l'UE a conclu un accord de coopération scientifique et technique peut poser sa candidature afin de contrôler un ou plusieurs programmes spécifiques ou de contrôler globalement les programmes-cadres. Les candidatures peuvent être soumises par les citoyens d'autres états, mais il ne sera fait appel à ces derniers que dans des cas exceptionnels, afin de satisfaire les exigences spécifiques.
La Commission accepte également les candidatures des organismes scientifiques, commerciaux ou industriels, ou des organismes en général, à condition qu'une personne en particulier soit proposée.

Informations connexes

Programmes