Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission estime que l'Europe doit partager les données relatives aux maladies transmissibles

Afin d'améliorer la connaissance et la diffusion des informations et des données concernant le HIV/SIDA ainsi que d'autres maladies transmissibles, la Commission européenne a publié un appel à propositions dans le cadre du programme d'action communautaire sur la prévention de ces maladies.
Cet appel concerne six actions différentes:
- recherche, avec les Etats membres, de moyens destinés à augmenter la quantité, à améliorer la qualité, la comparabilité et la disponibilité des données et à fournir un soutien afin de renforcer les systèmes nationaux et régionaux de contrôle et les introduire dans un réseau et, dans le cas du HIV/SIDA et des maladies connexes, à apporter une aide au Centre européen en vue du contrôle épidémiologique du SIDA;
- contribution à l'amélioration de la qualité et de la coordination des systèmes de contrôle épidémiologique des Etats membres et participation au développement de réseaux de contrôle sur la base de technologies et de conditions définies conjointement pour la transmission de données, consultation préalable et coordination ou réponses;
- création d'un réseau communautaire d'épidémiologistes de la santé publique en vue de définir des mesures et des outils communs de contrôle permettant d'améliorer la capacité de répondre de façon coordonnée au développement des maladies transmissibles, plus spécialement dans le cas d'épidémies;
- contribution, en particulier par l'apport du soutien logistique nécessaire, à la production et à la diffusion d'une note d'information régulière et d'un bulletin communautaire concernant le contrôle des maladies transmissibles, y compris un contrôle de routine des données et des rapports sur les enquêtes épidémiologiques spécifiques;
- actions de promotion visant à améliorer la sensibilisation aux problèmes et à inclure des données comparables et fiables sur les infections nosocomiales, en particulier dans les études de routine sur les conditions hospitalières, à encourager les connaissances et les échanges d'expériences sur la façon dont les résultats de contrôle concernant les infections causées par des germes résistant au traitement normal (antibiotiques) sont analysés, traités et utilisés par le spécialiste dans ce domaine;
- promotion d'enquêtes sur l'efficacité et la faisabilité du dépistage de certains types de maladies transmissibles (tuberculose, hépatite, etc.), en particulier auprès des femmes enceintes. Coordination de la recherche afin de réduire la transmission des maladies de la mère à l'enfant.
La Commission invite les organisations spécialisées dans le domaine concerné à lui transmettre des propositions de projet.