Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un réseau européen étudie les causes des arrêts cardiaques soudains pour aider à la prévention et au traitement

Les scientifiques de toute l’Europe s’emploient à créer une importante base de données des cas d’arrêts cardiaques soudains pour améliorer les soins prodigués directement aux patients.
Un réseau européen étudie les causes des arrêts cardiaques soudains pour aider à la prévention et au traitement
Les arrêts cardiaques soudains (ACS) demeurent un problème majeur pour la santé publique, représentant environ 20 % des décès naturels dans les pays industrialisés. Malgré une baisse considérable du taux de mortalité lié aux maladies cardiaques coronariennes au cours des 30 dernières années, la réduction du taux des ACS a été beaucoup moins importante. Environ 50 % de tous les décès d’origine cardiovasculaire sont causés par des ACS, un arrêt soudain et inattendu du cœur. Avec un taux de survie entre 5 % et 20 %, il est nécessaire d’améliorer la prévention et le traitement des ACS.

Afin de traiter ce problème, un consortium européen public-privé travaille actuellement sur la création d’une base de données commune et harmonisée grâce à l’examen des victimes d’ASC et l’analyse des échantillons d’ADN, ainsi que des données cliniques détaillées et des informations sur les médicaments utilisés. Financée par l’UE, l’équipe de scientifiques contribuant au projet ESCAPE-NET a résumé les objectifs de leur recherche dans la revue «European Heart Journal».

Les scientifiques ont mis en exergue le fait que, dans l’ensemble de la population, la majorité des victimes d’un ASC «présente sa propre série de facteurs de risque acquis et hérités (y compris les polymorphismes, à savoir les variations communes de l’ADN) qui, séparément, augmentent très faiblement le risque d’un ASC, mais quand ils sont en interaction peuvent entraîner un ASC».

La recherche des causes des ASC se concentrera sur les facteurs acquis (tels que le mode de vie, les pathologies associées, l’utilisation des médicaments), ainsi que sur les facteurs génétiques et environnementaux. Les chercheurs ont ajouté que l’identification de ces facteurs de risque et la compréhension de leurs interactions ont très souvent des incidences thérapeutiques immédiates. Ils ont également déclaré que «la conception d’une cotation de risque prenant en compte plusieurs facteurs de risque en interaction permettrait de créer une thérapie adaptée qui sauverait des vies et serait plus rentable».

Éléments de recherche supplémentaires

Le consortium rassemble également des chercheurs dotés de compétences supplémentaires, par exemple dans le domaine de l’étude des causes des ASC et de la réanimation. «Grâce à la collaboration avec des scientifiques qui étudient en détail les caractéristiques des patients aux fins de découvrir les causes des ASC, les spécialistes en matière de réanimation peuvent utiliser ces caractéristiques pour élaborer des stratégies de réanimation adaptées», expliquent les auteurs dans le même article.

Les partenaires du projet mèneront des études sur le rôle du stress socio-économique et environnemental dans la survenue des ASC et la survie après un ASC. Ils réaliseront aussi des analyses de rentabilité de différentes stratégies de prévention et de réanimation.

Comme ils l’expliquent sur le site web du projet, ESCAPE-NET (European Sudden Cardiac Arrest network: towards Prevention, Education and NEw Treatment) réunit les plus grands groupes d’étude sur les ASC en Europe pour créer une base de données commune comportant plus de 94 000 cas d’ASC. «Une stratégie d’intégration globale de ces séries de données communes particulièrement complètes et volumineuses représente une avancée décisive dans la recherche sur les ASC et offre une occasion unique, jusqu’à présent inaccessible, de concevoir des stratégies pour une médecine réellement personnalisée.»

Le site web présente de nombreuses innovations d’amélioration des soins personnalisés. À savoir la découverte de profils des gène(s), des protéines et de voies comme vecteurs de risque pour les ASC; le développement d’un cadre conceptuel global pour les ASC où les interactions entre les différents facteurs hérités, acquis et environnementaux ont une importance majeure; la prise en compte des facteurs environnementaux (stress socio-économique/psychosocial, pollution atmosphérique) en tant qu’éléments importants dans la survenue des ASC et leurs conséquences; la présentation des différences de causes, de traitement et de conséquences des ASC selon le genre; et la création d’une infrastructure de recherche permettant le transfert des connaissances scientifiques à la communauté scientifique.

Le projet ESCAPE-NET mettra également à profit les applications pour smartphone et les solutions TIC.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:
projet ESCAPE-NET

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes