Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les applications télématiques permettent de contrôler le flux du trafic

En signalant régulièrement leur position à un centre de contrôle qui manouvre ensuite les feux de signalisation urbaine, les autobus et les véhicules d'intervention d'urgence à Kolding, au Danemark, sont en mesure d'éviter de rester coincés dans la circulation. Le dispositif o...
En signalant régulièrement leur position à un centre de contrôle qui manouvre ensuite les feux de signalisation urbaine, les autobus et les véhicules d'intervention d'urgence à Kolding, au Danemark, sont en mesure d'éviter de rester coincés dans la circulation. Le dispositif offrant cette possibilité a été développé grâce au projet TRAPRIO, appuyé par l'action EUREKA.
L'évolution récente en télématique permet bien mieux qu'il y a seulement quelques années de contrôler et de faciliter le flux de la circulation. En outre, il est maintenant beaucoup plus facile de rendre le flux des voitures au sein de la circulation plus homogène. Ces développements ont encouragé la ville de Kolding à participer, avec le concours de Traffic Supervision Systems A/S, à un projet de développement EUREKA.
L'objectif consistait à utiliser les nouvelles technologies pour localiser les autobus et véhicules des services d'urgence, visant à accorder la priorité, aux feux de signalisation, à ces véhicules à des intersections précises des feux de signalisation.
Le système fonctionne grâce à un système de localisation automatique du véhicule (LAV) qui signale la position des véhicules par l'intermédiaire de bornes sans piles incrustées dans le revêtement routier et de signaux émis par le compteur kilométrique du véhicule. L'équipement de lecture installé sous le véhicule lit les codes ID dans les bornes et les transmet, ainsi que les relevés du compteur kilométrique, à un poste principal. Celui-ce enregistre le type du véhicule, décide de la priorité des autobus en fonction des horaires, et envoie une demande de priorité aux différents contrôleurs des feux de signalisation de chaque intersection de feux de signalisation concernée.
En fonction du moment de réception de la demande de priorité, le contrôleur des feux de signalisation décide si la priorité sera accordée en prolongeant le feu vert, ou si le feu vert du sens "adverse" doit être raccourci afin d'accorder le feu vert au véhicule requérant la priorité.
Selon les fonctionnaires de la ville de Kolding, accorder la priorité aux autobus et aux véhicules des services d'urgence aux intersections des feux de signalisation améliore le flux de la circulation. Les véhicules des services d'urgence bénéficient d'une priorité inconditionnelle, alors que les autobus n'obtiennent la priorité que s'ils ont du retard. Actuellement, des bornes similaires sont déjà en service, entre autres pour l'identification automatique de conteneurs pour le transport routier et maritime.
La première phase du projet a été achevée 1998 et la seconde phase est sur le point d'être lancée. Comme prévu, le projet doit se poursuivre jusqu'au 31 décembre 1999.

Informations connexes

Programmes