Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une communication sans fil plus efficace et plus rapide se profile à l’horizon pour les utilisateurs d’appareils mobiles

Une initiative de l’UE montre des progrès prometteurs vers une connectivité sans fil améliorée entre les réseaux et les utilisateurs.
Une communication sans fil plus efficace et plus rapide se profile à l’horizon pour les utilisateurs d’appareils mobiles
La demande mondiale en matière de contenu et de services haut débit augmente à un rythme effréné. Bientôt, le trafic provenant des appareils sans fil dépassera celui des installations câblées. Actuellement, les vidéos haute résolution représentent environ 69 % de l’ensemble des données consultées sur les appareils mobiles et ce chiffre devrait atteindre 79 % d’ici 2020. À ce rythme, les communications sans fil à courte portée auront bientôt besoin de vitesses de transfert de données de l’ordre de dizaines de Gb/s, ce que la technologie sans fil actuelle ne peut pas prendre en charge.

Un consortium de recherche soutenu par le projet iBROW, financé par l’UE, a fait de grands progrès vers l’amélioration de la connectivité entre les réseaux et les utilisateurs sans fil. CST Global Ltd, développeur de technologies des semi-conducteurs et partenaire britannique du projet, a récemment prouvé la faisabilité d’une transmission de données multi-gigabits à une longueur d’onde porteuse de 1 270 nm.

«L’objectif du projet iBROW est de déterminer la meilleure solution à ultra haut débit par ondes millimétriques (mmWave), en bande de base radio sur fibre (ROF). Les caractéristiques de fonctionnement des diodes laser à rétroaction répartie émettant à 1 270 nm, désyntonisées, planes, à guide d’onde à nervure, ont démontré qu’il s’agissait d’une longueur d’onde porteuse idéale», explique Horacio Cantu, ingénieur de recherche chez CST Global, dans un article sur le site web Photonics Media.

«Nous avions auparavant montré que 1 310 nm était une longueur d’onde de transmission efficace. Nous sommes convaincus que cette nouvelle technologie sera également réalisable à 1 550 nm, ce qui fournira une solution à ultra haut débit, à faible temps d’attente, permettant d’étendre les distances de transmission jusqu’à 25 km», ajoute M. Cantu.

La technologie ROF utilise des liaisons par fibre optique pour envoyer des signaux à des fréquences radio. Parmi ses avantages par rapport aux solutions existantes, on peut noter une capacité de transmission plus élevée et une sensibilité réduite au bruit et aux interférences électromagnétiques. En outre, la technologie ROF ne nécessite pas de conversion numérique-analogique, ce qui se traduit par des délais plus courts au niveau de la transmission des données. Dans le cadre de ses recherches, iBROW utilise la partie du spectre radioélectrique située autour de 300 GHz, qui offre des débits de données sans fil jusqu’à 1 000 fois plus rapides que les débits actuellement disponibles.

Les avancées du projet ont été rendues possibles grâce à l’exploitation de la technologie des émetteurs-récepteurs à diodes à effet tunnel résonnant (RTD). Les RTD sont des dispositifs à semi-conducteurs compacts, à grande vitesse, qui peuvent fonctionner à la fois comme émetteurs et récepteurs. «Ils peuvent être modulés en utilisant des signaux électroniques ou optiques et peuvent également être utilisés pour moduler les lasers. Cela les rend potentiellement utiles pour faire le lien entre les domaines de la fibre et du sans fil», explique le Dr Abdullah Al-Khalidi de l’Université de Glasgow, leader dans le milieu de l’électronique terahertz et coordinateur du projet. «IBROW a fait des progrès importants au niveau de la fabrication de RTD à haute performance en utilisant des tranches de silicium», dit-il.

Les réalisations d’iBROW (Innovative ultra-BROadband ubiquitous Wireless communications through terahertz transceivers) seront mises à profit pour développer une technologie ROF ultra-large bande, compacte, économe en énergie et conforme aux exigences des réseaux à fibres optiques 5G.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:
site web du projet iBROW

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes