Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La navigation 3D par satellite renforce la sécurité durant l’approche des aéroports

Une initiative de l’UE améliore la sécurité et l’accessibilité de 11 aéroports du sud-est méditerranéen.
La navigation 3D par satellite renforce la sécurité durant l’approche des aéroports
À mesure que le trafic aérien augmente dans le ciel européen, garantir le maintien de la sécurité lors de l’accès aux aéroports se révèle de plus en plus complexe. BLUEGNSS, un projet soutenu par l’UE, a développé des applications de navigation par satellite à l’échelle mondiale mises en place dans certains aéroports européens afin d’en accroître la sécurité et l’accessibilité.

BLUEGNSS a pour objectif de promouvoir l’adoption du système européen de navigation par satellite (GNSS) en Grèce, en Italie, à Chypre et à Malte. Ces quatre pays forment le bloc d’espace aérien fonctionnel (FAB) BLUE MED, espace aérien dans lequel le trafic est géré indépendamment des frontières nationales. BLUE MED est l’un des neuf FAB créés en Europe afin de réduire la fragmentation du réseau de trafic aérien européen.

Des approches GNSS tridimensionnelles sont en cours de conception pour 11 aéroports du BLUE MED FAB: 4 en Grèce et 4 en Italie, 2 à Chypre et 1 à Malte. L’objectif principal consiste à harmoniser la mise en œuvre des méthodes de navigation avec performance requise (RNP) des quatre pays. Cela permettra aux aéronefs de voler avec une plus grande précision sur des trajectoires de vol définies et de déterminer leur position en garantissant l’exactitude et l’intégrité des informations.

Jusqu’à présent, des progrès substantiels ont été réalisés en matière de sécurité et d’accessibilité aux aéroports dans les pays cibles. Depuis début 2018, trois nouvelles procédures GNSS ont été validées pour les aéroports italiens de Cuneo, Lamezia et Parme, suivies de deux autres pour Larnaca et Paphos à Chypre. Les mauvaises conditions météorologiques dans lesquelles les approches GNSS chypriotes ont été validées ont démontré les avantages du guidage vertical GNSS. Depuis son lancement en 2016, BLUEGNSS a conçu et validé 14 procédures GNSS.

La performance du GNSS européen, Galileo, a pu être renforcée grâce au service européen de navigation par recouvrement géostationnaire (EGNOS). EGNOS est un système de renforcement satellitaire qui améliore le positionnement GNSS. Ses 3 satellites et son réseau de plus de 39 stations de référence dans 24 pays lui permettent d’offrir une plus grande précision que Galileo seul.

Les avantages d’EGNOS en matière de sécurité et ses coûts d’investissement réduits profitent grandement aux petits aéroports et aux aéroports régionaux, qui ne peuvent généralement pas assumer les coûts élevés de l’installation et de l’entretien des aides à la navigation au sol. Pour cette raison, BLUEGNSS a promu son utilisation dans cette région méditerranéenne présentant des caractéristiques géographiques complexes. «Aujourd’hui, la région du sud-est méditerranéen aurait besoin d’une couverture EGNOS complète», a déclaré Patrizio Vanni, expert GNSS de l’ENAV S.p.A., coordinateur du projet et prestataire italien de services de navigation aérienne, dans un article posté sur le site internet de l’Agence européenne des systèmes de navigation par satellite. «Pour compliquer encore les choses, tous les aéroports impliqués dans le projet présentent des environnements opérationnels très différents».

Le projet ne s’est pas contenté de concevoir et de valider des approches GNSS dans des aéroports où aucune procédure de ce type n’était disponible jusqu’à présent. Il a également assuré la formation et le suivi nécessaires pour soutenir leur mise en œuvre dans les pays du BLUE MED FAB.

Maintenant proche de sa conclusion, BLUEGNSS (Promoting EGNSS Operational Adoption in BLUEMED FAB) est le premier projet de ce type à être coordonné directement au niveau du FAB. Il pourra servir de catalyseur pour diffuser le savoir-faire en matière de méthodes de navigation avec performance requise dans la région, voire dans l’ensemble de l’Europe.


Pour plus d’informations, veuillez consulter:
site web du projet BLUEGNSS

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes