Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un avenir énergétique durable passe par un réseau offshore de transport d’énergie à structure maillée

Le développement coordonné d’infrastructures électriques reliant les parcs éoliens offshore à la terre ferme présentera des avantages financiers et environnementaux.
Un avenir énergétique durable passe par un réseau offshore de transport d’énergie à structure maillée
L’éolien offshore joue un rôle de plus en plus important dans la production d’énergie renouvelable en Europe. Selon un rapport de WindEurope, anciennement l’Association européenne de l’énergie éolienne, l’offshore a représenté 20 % des nouvelles installations éoliennes de l’UE en 2017, avec une capacité supplémentaire de 3 154 MW connectée au réseau. C’est deux fois plus qu’en 2016. Pour exploiter tout le potentiel de ces ressources, le projet PROMOTION, financé par l’UE, étudie les avantages d’une connexion des parcs éoliens offshore avec les réseaux terrestres de différents pays.

Cité dans un communiqué de presse, le PDG de WindEurope, Giles Dickson, a déclaré qu’un réseau efficace en mer du Nord favoriserait un déblocage des échanges d’énergie entre les pays en s’affranchissant des contraintes actuelles. Cela permettrait également de transporter de l’énergie à partir des endroits où les ressources éoliennes sont particulièrement élevées. M. Dickson a fait ces déclarations à l’occasion d’une conférence organisée à mi-parcours du projet PROMOTION. Il a ajouté qu’une grille offshore à structure maillée ne devait pas constituer un but en soi, mais devait plutôt être vue comme un moyen de déployer un dispositif de production d’énergie éolienne compétitif sur l’ensemble de la mer du Nord.

Le projet PROMOTION (PROMOTioN – Progress on Meshed HVDC Offshore Transmission Networks) a été mis en place pour développer et faire la démonstration des technologies essentielles utilisées pour le transport de l’énergie éolienne, comme le courant continu à haute tension (CCHT). Le lien assurant le transport d’énergie se compose principalement d’une station de conversion, d’une ligne de transport d’énergie et d’une autre station de conversion, située à l’autre extrémité. L’électricité peut être transportée dans les deux sens. Les lignes peuvent passer au travers de zones terrestres, sous forme de lignes aériennes ou souterraines, ou peuvent être installées dans l’eau sous forme de câbles sous-marins. Une installation combinant câbles et lignes aériennes ou lignes sous-marines et souterraines est également possible.

Les obstacles au développement d’un réseau offshore à structure maillée

Plusieurs projets de l’UE – notamment PROMOTION et Best Paths – illustrent la vitesse à laquelle la technologie CCHT évolue. Les interconnexions CCHT offrent une grande flexibilité aux gestionnaires de réseau de transport (GRT). Pourtant, comme le souligne le site CORDIS, «le déploiement des réseaux CCHT offshore à structure maillée est actuellement ralenti par le coût élevé de la technologie des convertisseurs, par le manque d’expérience en matière de systèmes de protection et d’élimination des défauts au niveau des composants ainsi que par les réglementations internationales et les instruments financiers».

Le communiqué de presse de WindEurope indique que les GRT construisent des interconnexions point à point (de pays à pays) pour tirer parti des différences entre les marchés en ce qui concerne le prix de gros de l’électricité. «Cela permet aux parcs éoliens de se connecter à leur point d’interconnexion, ce qui réduit potentiellement les revenus des GRT et diminue ainsi les encouragements à adapter les infrastructures existantes.» Toutefois, comme l’a souligné Dickson, c’est le GRT qui est chargé de déployer le réseau dans certains pays. Le GRT étant contraint par la règlementation, il est susceptible de «développer une solution optimale pour les promoteurs de l’énergie éolienne et du réseau électrique. Ceci s’explique par le fait que la probabilité de réaliser des “projets hybrides” est beaucoup plus élevée.» Les projets hybrides sont ceux qui alimentent en électricité deux marchés différents, comme Kriegers Flak, qui fait partie d’une interconnexion de 400 MW entre le Danemark et l’Allemagne.

La liste des partenaires du projet PROMOTION comprend de grands fabricants du domaine du CCHT, des GRT connectés à la mer du Nord, plusieurs fournisseurs de turbines éoliennes, des développeurs d’éoliennes offshore, des universitaires de premier plan et des sociétés de conseil. Cette vision européenne d’un réseau offshore à structure maillée en mer du Nord date de 2010. L’incorporation des nouvelles technologies CCHT au sein des systèmes actuels est considérée comme essentielle pour l’intégration à grande échelle des énergies renouvelables dans le réseau, et elle est ainsi susceptible d’offrir des avantages significatifs au marché européen de l’électricité.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

page web du projet sur le site CORDIS

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes