Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Tendances scientifiques: Les scientifiques ont-ils découvert le plus vieux dessin réalisé par l’homme?

Dans une grotte sud-africaine, des archéologues affirment avoir trouvé le dessin réalisé par l’homme le plus ancien connu à ce jour.
Tendances scientifiques: Les scientifiques ont-ils découvert le plus vieux dessin réalisé par l’homme?
Qui aurait imaginé qu’un dessin datant de plus de 73 000 ans gribouillé sur une pierre dans une vieille grotte ressemblerait, eh bien, à un hashtag. Ce qui le rend encore plus fascinant est le fait qu’il précède les dessins retrouvés en Espagne et en Indonésie, auparavant considérés comme les plus anciens, d’au moins 30 000 ans.

Dans la grotte de Blombos, située à quelques 300 km de Cape Town, des archéologues ont mis à jour ce qu’ils déclarent être le dessin abstrait réalisé au crayon par la main de l’homme le plus ancien connu à ce jour. Il a été tracé par des chasseurs-cueilleurs qui avaient établi leurs quartiers provisoires dans la grotte de Blombos. Les conclusions ont été publiées dans la revue «Nature».

Les scientifiques ont trouvé des gravures plus anciennes à travers le monde mais ces traits sur pierre représentent le premier dessin abstrait. «Le fait que tous les traits se terminent de façon abrupte sur les bords du fragment indique que le motif s’étendait à l’origine sur une plus grande surface. Le motif était probablement plus complexe et structuré dans son intégralité que sous cette forme tronquée», a déclaré l’archéologue Christopher Henshilwood, de l’Université de Bergen en Norvège et de l’Université du Witwatersrand en Afrique du Sud, à «Reuters». Henshilwood, qui a mené l’étude publiée, a ajouté: «Nous hésitons à qualifier cela d’art. Il s’agit sans aucun doute d’un motif abstrait qui avait sûrement une certaine signification pour l’auteur et faisait probablement partie d’un système symbolique commun compris par d’autres personnes appartenant à ce groupe.»

Le motif en lui-même est très simple mais il est important de souligner qu’il a été tracé au cours de l'âge de pierre. Le dessin a été réalisé avec de l’ocre, un pigment de terre argileuse utilisé par l’homme depuis au moins 285 000 ans. Cela suggère l’existence de capacités cognitives modernes chez nos ancêtres.

«Toutes ces découvertes démontrent que les premiers Homo sapiens dans le sud de la région du Cap ont utilisé différentes techniques pour produire des signes similaires sur différents supports», dit-il. «Cette observation soutient l’hypothèse que ces signes étaient de nature symbolique et qu’ils représentaient un aspect inhérent des capacités cognitives avancées de ces premiers Homo sapiens africains, nos ancêtres communs à tous.»

Le dessin le plus ancien peut-il être qualifié d’œuvre d’art?

Dans l’étude, Henshilwood et son équipe internationale d’archéologues décrivent l’artéfact comme un dessin. Peut-il cependant être catalogué comme objet d’art? «Nous ne savons pas du tout s’il s’agit d’art», a expliqué Henshilwood dans «National Geographic» «Nous savons qu’il s’agit d’un symbole. (...) L’art est une chose très difficile à définir. Regardez certains tableaux abstraits de Picasso. Est-ce de l’art? Qui vous dira s’il s’agit d’art ou non?»

Est-ce qu’un des premiers humains a consciemment pris un bout d’ocre pour tracer une marque en forme d'hashtag sur un morceau de pierre? Est-ce que c’était censé représenter un objet ou même un concept abstrait? Les sceptiques pourront dire que les hachures ne sont qu’un gribouillage, tout au plus quelques premiers humains qui ont créé un lien avec le monde tel qu’ils le voyaient à l’époque. Quoi qu’il en soit, cette découverte constitue encore une nouvelle étape dans notre compréhension des premiers humains.

Source: D’après des communiqués de presse

Informations connexes

Pays

  • États-Unis