Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une île grecque isolée est sur le point de devenir autosuffisante en énergie

Tilos pourrait servir de modèle à d’autres îles de l’UE en ne fonctionnant que grâce à des batteries de pointe rechargées par une éolienne et des panneaux solaires.
Une île grecque isolée est sur le point de devenir autosuffisante en énergie
La vulnérabilité au changement climatique et les défis du développement durable commencent à se faire sentir, notamment dans les îles. Leur insularité implique une dépendance énergétique vis-à-vis des combustibles fossiles et des importations d’énergie qui entraînent également des coûts de transport élevés. Confrontées à ces difficultés, les communautés insulaires privilégient de plus en plus des solutions recourant à des énergies propres. C’est ici qu’intervient le projet TILOS, financé par l’UE, qui entend faire de Tilos la première île méditerranéenne alimentée exclusivement par des énergies renouvelables.

Cette petite île de la mer Égée compte environ 500 habitants, et ce nombre est presque multiplié par deux durant l’été. Elle s’appuie sur les combustibles fossiles pour couvrir ses besoins énergétiques. Tilos est approvisionnée en électricité au moyen d’un câble sous-marin depuis une centrale diesel installée sur l’île voisine de Kos. Toutefois, l’interconnexion sous-marine n’est pas fiable en raison des fréquentes défaillances qui entraînent des coupures d’électricité. Ces pannes affectent les entreprises de Tilos, où le tourisme représente la principale source de revenus. Après de graves coupures, des générateurs diesel d’urgence sont activés manuellement, ce qui a pour effet d’augmenter l’empreinte carbonique. Mais cette situation va changer grâce au projet TILOS mené en ce moment.

Selon un récent article publié sur le site web du projet, le consortium «a terminé le stade de la mise en service du système intégré de stockage d’énergie dans des batteries sur l’île de Tilos, ce qui marque le début des tests auprès des consommateurs». Le principal objectif du projet est de démontrer que le «stockage local/à petite échelle dans des batteries est en mesure de remplir différentes fonctions sur le microréseau de l’île qui interagit également avec un réseau électrique principal».

Un système hybride

Son système hybride prototype destiné à produire et stocker de l’électricité consiste en une éolienne de taille moyenne de 800 kW, un petit parc photovoltaïque de 160 kW et un système de stockage dans des batteries de 2,4 MWh de capacité énergétique utile. En plus de la centrale électrique hybride, des compteurs intelligents et des dispositifs de gestion de la demande contribuent également à la vision du projet de parvenir au plus haut niveau d’autonomie électrique possible. Le système peut couvrir environ 70 % de la demande locale en opérant de manière autonome, avec l’objectif de se rapprocher des 100 % dans un avenir proche.

Cité dans «The Associated Press», Spyros Aliferis, gestionnaire du projet, a souligné l’importance du stockage énergétique: «L’énergie produite par les éoliennes et les panneaux photovoltaïques sera stockée dans des batteries, afin d’être utilisée pour alimenter le réseau en cas de demande.» Alors qu’elle se défait de sa dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles traditionnels en exploitant l’énergie du vent et du soleil, l’île de Tilos pourrait prochainement exporter son énergie à Kos au lieu d’importer de l’électricité produite à partir de pétrole.

Le transfert du savoir-faire

D’autres régions insulaires participent aussi au projet TILOS (Technology Innovation for the Local Scale, Optimum Integration of Battery Energy Storage). Il s’agit notamment de Pellworm (Allemagne), La Graciosa (Portugal) et la Corse (France). Un dépliant du projet explique: «L’idée générale est de créer une plateforme spéciale qui permettra le transfert du savoir-faire technologique entre les îles, en tirant également profit de l’expérience acquise grâce au système de réseau intelligent de Pellworm, et qui identifiera de nouvelles opportunités de développer des systèmes similaires sur d’autres îles.» Selon les partenaires du projet, TILOS «posera les bases pour le développement et la reproduction de systèmes hybrides similaires à l’avenir dans des régions insulaires et des communautés isolées confrontées à des problèmes d’énergie.»

Pour plus d’informations, veuillez consulter:
site web du projet TILOS

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes